Marchés français ouverture 5 h 36 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 553,43
    +542,50 (+1,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1908
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    27 369,64
    -2 569,03 (-8,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    782,92
    -67,43 (-7,93 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

BioSafeLight, cette petite boîte française qui purifie le Coca-Cola

·2 min de lecture

BioSafeLight, petite entreprise d'Orléans, a vendu à l'embouteilleur de Coca-Cola ses machines révolutionnaires qui permettent de purifier les liquides opaques. Son procédé s'appuie sur la théorie du chaos.

C'est une illustration du génie français. Cette petite société de la région Centre, BioSafeLight (BSL) est en train de signer de très gros contrats avec des géants de l'agroalimentaire comme , les grandes laiteries et plus récemment une entreprise norvégienne spécialisée dans le traitement des eaux usées des hôpitaux (Blue Shift AS). Danone et Ferrero l'ont approchée. Comme c'est souvent le cas, cette innovation n'est que l'addition de plusieurs procédés plus anciens, que personne n'avait encore eu l'idée d'associer. En l'occurrence, il s'agit d'une méthode qui permet de purifier les liquides opaques, jus de fruits, lait et sodas, par exemple, en les faisant passer à travers des rayons ultra-violet (UV).

Lire aussi

On utilisait depuis longtemps cette technique pour éliminer les bactéries dans l'eau potable en les éclairant avec des UV d'une certaine longueur d'ondes, mais elle devenait inopérante avec les liquides opaques et donc la plupart des productions agroalimentaires liquides que sont les boissons, vins, jus de fruits, sodas, soupes, compotes ainsi que le lait et ses dérivés. Quel dommage! Car l'utilisation des UV permet d'éradiquer les bactéries sans toucher au liquide qui les contient : pas besoin de le chauffer, ce qui dénature le goût. Pas besoin de filtres qui éliminent aussi des éléments qui peuvent être utiles comme les fibres ou la pulpe des fruits ou la crème pour le lait.

Portrait Jean-Marie Mascarenhas, PDG de BioSafeLight

DLC de 30 jours pour les jus de fruits frais non traités, non chauffés

Du coup, pour certains liquides comme les jus de fruits bio ou le lait frais par exemple, les producteurs les plus attachés à la naturalité de leurs produits ne les soumettent à aucun traitement du tout, ni par l'ajout de conservateurs, ni par un chauffage à haute température afin d'éliminer les microbes et bactéries. Ces produits non traités, plus naturels, sont donc aussi plus vulnérables, et pour limiter les risques de contamination doivent être conservés a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles