Marchés français ouverture 5 h
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 855,33
    -16,45 (-0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0160
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 100,11
    +59,25 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    23 753,16
    -627,84 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,20
    -17,56 (-2,97 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Biomérieux : soutien de la famille Agnelli

Son actualité. Le groupe familial lyonnais va sceller une alliance avec Exor, le holding du groupe Agnelli dirigé par John Elkann et Benoît Ribadeau-Dumas (ex-directeur de cabinet d'Édouard Philippe à Matignon). Concrètement, Exor va souscrire fin août à une augmentation de capital réservée de l’Institut Mérieux à hauteur de 833 millions d'euros, pour acquérir 10% du capital. Ainsi épaulé l’Institut Mérieux pourra soutenir les projets de développement de ses cinq filiales de santé, dont Biomérieux, détenu à 59%, et Transgène. Par ailleurs, Biomérieux prend une participation de 5 millions d’euros dans le consortium Aurobac Therapeutics dirigé par le laboratoire Boehringer Ingelheim (qui apporte 30 millions) à côté d’Evotec (également 5 millions) pour lutter contre l’antibiorésistance, une priorité de l’OMS. L'arrivée des Agnelli Le titre Biomérieux a bien réagi à l’arrivée des Agnelli. «À cette occasion, certains analystes ont relayé la rumeur de rapprochement avec l’allemand Qiagen, car le secteur du diagnostic est peu concentré en Europe. Mais il faudrait que la famille Mérieux accepte de se voir diluer», souligne Stephan Dubosq, analyste chez Kirao AM, qui doute que Biomérieux lance une offre publique d’échange sur Qiagen. Valorisée sans excès pour son secteur (28,4 fois le bénéfice net attendu pour 2022), l’action du leader mondial du diagnostic des maladies infectieuses peut être achetée pour son aspect défensif et d’éventuelles bonnes surprises sur fond de reprise de la pandémie.  La direction s’attend très prudemment à un ralentissement de 4 à 7% de son activité cette année (3,4 milliards d’euros en 2021) et à un repli de son résultat opérationnel compris entre 530 et 610 millions au lieu de 800 millions en 2021. Ce recul serait effacé dès 2023, les investissements durant la pandémie de Covid dans les Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles