La bourse ferme dans 5 h 1 min

Bio c’Bon serait dans une situation financière délicate

La rumeur court depuis plusieurs mois. L’enseigne Bio c’Bon serait dans une situation financière délicate. Selon des informations de LSA Conso, la marque spécialisée dans la distribution de produits bio, détenue par la société d’investissement Marne & Finance, rencontrerait d’importantes difficultés pour payer ses fournisseurs et ses loyers. L’enseigne compte environ 155 magasins en France et à l’étranger. En 2018, Bio c’Bon générait un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros et pointait à la troisième place des acteurs du secteur après Biocoop et Naturalia.

Si le modèle de l’enseigne spécialisée a semblé fonctionné jusqu’à présent, il serait aujourd’hui mis à mal. En cause : son montage financier particulier. En effet, selon le site spécialisé dans la grande consommation, le système de financement de la marque est simple mais "sensible". 75% des investissements sont faits par Bio c’Bon et les banques et 25% par des particuliers qui deviennent des actionnaires.

Dépôt de bilan ?

Mais le système semble avoir atteint ses limites. Selon des informations de LSA Conso, les conditions de travail au sein de l’enseigne se seraient fortement dégradées et la direction aurait engagé de sérieuses restrictions budgétaires. "Les organisations régionales sont réduites et il y a beaucoup de turn over. Les administrateurs de réseau sont moins nombreux car le développement du réseau est moindre et il y a des coupes budgétaires", indique ainsi une source.

>> A lire aussi - Le bio se démocratise, mais un syndicat alerte sur les risques de dérive

Suspension des inaugurations de magasins, difficultés pour régler ses factures, impossibilité de payer ses loyers… Bio c’Bon semble être en pleine crise alors que certains fournisseurs refuseraient désormais de livrer l’enseigne n’étant plus payés. Preuve en est, selon LSA, les rayons vides de certains magasins et ce, bien avant l’épidémie de coronavirus qui sévit en France. Bio c’Bon a d’ailleurs reconnu se trouver dans un contexte délicat : "L’année

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Canal + en clair : le CSA exige l’arrêt de l’offre
Le coronavirus est un défi peut-être aussi grand que la crise de 1929, alerte le Medef
Copropriétés : les gardiens et employés d’immeuble appelés à travailler
Coronavirus : Tesla va fermer son usine en Californie
Kangourou Kids, Adhap Services... les employeurs préférés du médico-social