Marchés français ouverture 8 h 5 min

Bioéthanol : face à l’explosion de demandes, cette région restreint l’aide à la conversion

Victime de son succès. Dans la région Hauts-de-France, les automobilistes qui souhaitent convertir leur voiture essence au bioéthanol E85 bénéficient depuis 2019 d’un coup de pouce financier du Conseil régional. Le programme a été particulièrement sollicité et la hausse des prix des carburants depuis le début d’année a amplifié les demandes. Elles ont été multipliées par dix ces derniers mois, selon La Voix du Nord, mercredi 18 mai. Et cela ne devrait pas s’arrêter. C’est pourquoi la Région a récemment pris la décision de changer les règles d’attribution de l’aide : elle sera désormais accordée sous condition de ressources.

Pour en bénéficier, il ne faut pas excéder 28.200 euros par an de revenus pour une personne seule. Le montant est fixé à 42.250 euros annuels pour un couple. Le principe reste cependant le même : l’aide du Conseil régional représente 40 % du coût de la conversion du véhicule dans la limite de 400 euros, sachant que le coût d’installation d’un boîtier oscille entre 500 et 1.200 euros. Les automobilistes qui en font la demande doivent toujours résider dans les Hauts-de-France, passer par un installateur agréé et acheter un boîtier homologué. Concernant le véhicule que l’on souhaite convertir, il doit toujours avoir une puissance fiscale inférieure ou égale à 10 cv fiscaux, avoir plus de 2 ans et moins de 18 ans.

Pourquoi avoir restreint les règles d’attribution ? "On veut d’abord soutenir le pouvoir d’achat de celles et ceux qui en ont le plus besoin et qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bijoux, Lamborghini, Ferrari… Il touche le RSA mais est soupçonné de fraude fiscale
Malentendant, l'automobiliste reçoit une amende à cause de son appareil auditif
Hyundai investit 5,5 milliards de dollars pour les véhicules électriques aux Etats-Unis
Ce nouveau radar pourrait bientôt verbaliser d'autres infractions qu'un excès de vitesse
ZFE : avoir la bonne vignette Crit’Air et être interdit de circuler, ce sera bientôt possible

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles