La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 634,53
    -67,45 (-1,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 157,52
    -37,40 (-0,89 %)
     
  • Dow Jones

    34 727,23
    -37,59 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1715
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 751,50
    +1,70 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    35 620,89
    -2 116,07 (-5,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 036,47
    -66,59 (-6,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,63
    +0,33 (+0,45 %)
     
  • DAX

    15 528,12
    -115,85 (-0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 054,32
    -24,03 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    14 985,90
    -66,35 (-0,44 %)
     
  • S&P 500

    4 443,70
    -5,28 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3674
    -0,0047 (-0,34 %)
     

Billetterie: Weezevent s'émancipe de son actionnaire Veepee

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Pierre-Henri Deballon, diplômé de Paris-Dauphine, a créé en 2008, avec Sébastien Tonglet, ce champion français de la billetterie en ligne. Il annonce dans Challenges que son associé et lui reprennent aujourd’hui 100% du capital. Il est l'invité du Club entrepreneurs Challenges - Grant Thornton.

Challenges - Comment la reprise des événements s’est-elle passée cet été?

Pierre-Henri Deballon - Nous sommes passés de problèmes de pauvres, ne plus avoir d’événements, à des problèmes de riches, gérer la reprise sans ressources. Avec la pandémie, nos recettes sont tombées à 5% de leur niveau, et notre effectif, de 100 à 80 salariés en raison des départs non remplacés. Quand, lors de la reprise, l’activité a été décuplée, jusqu’à dépasser de 20% le niveau de 2019, ça a été compliqué…

Comment expliquer ce rebond?

Côté organisateurs, beaucoup étaient dans les starting-blocks et l’été est . Côté participants, il y avait une forte envie de sortir à nouveau. Notre chance est d’être entré dans la crise en pleine forme. L’entreprise a toujours été à l’équilibre, nous n’avons jamais distribué de dividendes, notre trésorerie était positive. Et le gouvernement a vraiment joué le jeu avec le chômage partiel et le fonds de solidarité.

Les événements ont-ils beaucoup évolué pour s’adapter au contexte?

Leur taille et leur durée ont été adaptées. Les Vieilles Charrues, d’habitude, c’est 60.000 personnes par jour, debout, qui se piétinent, et un autre festival la nuit au camping! Cette année, c’était 5.000 personnes, assises, et pas de camping. Le est aussi devenu obligatoire. Je pense d’ailleurs que c’est la meilleure solution pour protéger le secteur d’une mise à l’arrêt.

Qui sont vos clients?

Ce sont 15.000 organisateurs d’événements de toute taille, du Salon de l’agriculture à des cours de photo. Notre logiciel de vente en ligne est gratuit, nous nous rémunérons sur l’achat de places. Nous fournissons aussi l’appareil qui contrôle les billets à l’entrée. Et plus de 70% des 100 plus gros festivals français utilisent notre technologie de cashless, qui permet d’acheter son sandwich ou sa bière avec un bracelet.

En 2015, Veepee a pris 60% de Weezevent. La prochaine étape?

Nous avons toujours gardé le contrôle opérationnel. A un moment, nous nous sommes donc dit que cela faisait[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles