Marchés français ouverture 8 h 15 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    -0,0074 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 856,46
    -92,73 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Bill Gates: attention, la pandémie revient... en pire

© Gregory Pace/Sipa

SCENARIOS DE RUPTURE (10/35) - Un variant encore plus mortel et contagieux que le Covid-19, dans un monde de plus en plus menacé par le bioterrorisme. Dans son dernier livre, le milliardaire et philanthrope américain tire la sonnette d'alarme. Appelant, une nouvelle fois, à une nouvelle coalition des forces supranationales.

Cet été, Challenges vous propose un bond dans un futur imaginaire. Nous publions, dans le cadre de notre série sur les scénarios de rupture, des projections, en version résumée rééditée, réalisées par la , une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense. Sa mission: publier deux scénarios par an pour confronter les armées à des scénarios extrêmes. Mais aussi des scénarios repris dans des ouvrages, imaginés par nos soins, celui de nos contributeurs extérieurs ou encore par notre partenaire The Economist. Bonne lecture.

Lire aussi

Après le futur désastre climatique, objet d’un livre l’an dernier (Climat : comment éviter un désastre, Flammarion 2021), Bill Gates tire les leçons de. Son style sans détours est intact: saluant la mobilisation mondiale qui a permis de – mais pas assez rapidement un traitement -, l’entrepreneur milliardaire et philanthrope partage sa crainte de voir surgir encore plus mortel et contagieux que le Covid-19. Plus le risque de bioterrorisme qui pourrait en découler. Son remède choc: l’union des forces, via des partenariats mêlant acteurs publics et privées, sorte de coalition supranationale, et surtout beaucoup, beaucoup plus d’argent "Le cauchemar est loin d’être terminé", prévient-il. Brrr. Extrait:

"Le risque que des terroristes mettent la main sur des armes biologiques existantes est d'autant plus grand que les procédés scientifiques qui permettent de fabriquer ces agents pathogènes ne sont plus réservés aux chercheurs de haut niveau employés dans des programmes gouvernementaux secrets. Grâce aux avancées dans la biologie moléculaire, des étudiants peuvent acquérir tout le savoir nécessaire à la conception d'une arme biologique. Et certaines revues scientifiques ont publié des données dont pourrait se servir un terroriste pour fabriquer un agent infectieux.

Un agent pathogène aux conséquences pire que le VIH

Un nouvel agent pathogène pourrait être très contagieux et mortel, mais déclencher des symptôm[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles