La bourse ferme dans 7 h 40 min

Quel bilan pour le Vision Fund de Softbank, le fond aux 100 milliards de dollars ?

latribune.fr
 

Uber, WeWork, Slack, DoorDash... toutes ces pépites de la Tech ont en commun un investisseur : le Vision Fund. Devenu la vache à lait de l'entreprise de télécom SoftBank, avec 3,9 milliards de dollars de bénéfices au second trimestre, le fonds d'investissement aux 100 milliards de dollars est omniprésent dans le secteur de la Tech. Depuis 2017, il a déjà investi plus de deux tiers de cette somme colossale dans les plus grandes startups mondiales, dont de nombreuses licornes qui ont préparé ou préparent aujourd'hui leur entrée en Bourse. En conséquence, les actifs du Vision Fund lui permettent de faire miroiter plusieurs milliards de dollars de plus-values, et d'envisager son introduction en Bourse.

Quelques doutes viennent tout de même nuancer ce bilan : le Vision Fund pourrait être menacé par la santé de Uber, dont il est le principal actionnaire, ainsi que par sa stratégie controversée sur le marché des transports et de la logistique. De plus, le président de SoftBank, Masayoshi Son, a dû s'exprimer au sujet du meurtre d'un journaliste, attribué aux dirigeants saoudiens, dont le fonds souverain finance près de la moitié du Vision Fund. Malgré ces problèmes, SoftBank a déjà annoncé vouloir répéter ce succès financier avec un Vision Fund II. Doté de 108 milliards de dollars, il se ferait sans les 45 milliards de dollars saoudiens.

Un investissement moyen à plus de 800 millions de dollars

Petit rappel des faits : le 25 novembre 2016, Masayoshi Son, président et fondateur de SoftBank, lance le Vision Fund, avec des ambitions d'une ampleur inédite. En à peine plus d'un semestre, le fonds d'investissement boucle déjà un premier tour de table à 90 milliards de dollars. SoftBank le finance au tiers (33,1 milliards de dollars), mais en appelle aux pétrodollars pour parvenir à sa fin.

Deux fonds souverains du top 5 mondial, celui d'Arabie Saoudite et celui d'Abu Dhabi (Émirats arabes unis) injectent respectivement 45 et 15 milliards de

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


La Fintech brésilienne Creditas lève plus de 200 millions de dollars auprès de SoftBank
SoftBank investit 900 millions d'euros dans la fintech allemande Wirecard
Toyota, Denso et SoftBank misent 1 milliard dans Uber juste avant son entrée en Bourse
Softbank annonce un plan de rachat d'actions : le titre décolle de plus de 17%
MWC 2017: Masayoshi Son prépare Softbank à l'ère de la "singularité"