La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 161,48
    +1 432,01 (+3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

“Bienvenue en absurdie” : Michel-Edouard Leclerc s’insurge contre l’interdiction de vendre des autotests

·1 min de lecture

"Pourquoi ne pas saisir la main tendue par les hypermarchés ?" Alors que les autotests sont désormais en vente en France, leur mode de distribution fait polémique. Leur vente est, en effet, uniquement autorisée en pharmacie, empêchant les enseignes de grande distribution de s’emparer de ce marché pourtant très prometteur. Et le sujet n’a pas manqué de faire réagir le plus célèbre patron d’enseigne : Michel-Edouard Leclerc. Après avoir mené la bataille pour autoriser la vente de médicaments en grande surface, le patron des magasins Leclerc monte au créneau.

Il a lancé son offensive le 14 avril dernier dans une tribune publiée dans Le Monde, avant de la poursuivre les 17 et 18 avril par une campagne de publicité dans la presse quotidienne régionale, détaille le site spécialisé LSA Conso. Dernière étape de sa fronde : les réseaux sociaux, où il multiplie les messages avec le slogan "Distribution des autotests : bienvenue en Absurdie".

"Les Français seraient-ils moins futés que leurs voisins ?"

Michel-Edouard Leclerc s’interroge sur la stratégie française alors que l’Allemagne a autorisé la diffusion de ces autotests dans ses grandes surfaces. "Comme son nom l’indique, un autotest est fait pour que chacun puisse se tester seul", rappelle-t-il avant de s’étonner : "Tous les circuits sont exclus à l’exception des seules pharmacies, au prétexte que l’utilisation trop complexe des autotests exige les conseils d’un professionnel de santé. Mais alors les Français seraient-ils moins futés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gers : sa facture d’électricité bondit depuis l’installation de son compteur Linky
Amazon Music Unlimited et HD : Profitez de 3 mois d'abonnement gratuit
Les collectionneurs s’arrachent une version de Harry Potter truffée de fautes
Cet entrepreneur nourrit vos chats et chiens avec des insectes
Trottinette électrique : 170 euros de remise sur la Xiaomi Mi Scooter Pro 2