La bourse est fermée

Bientôt des trains autonomes pilotés par satellite et une IA

Rémy Decourt, Journaliste

Si de plus en plus de villes mettent en œuvre des plans visant à réduire la circulation automobile dans leurs rues et souhaitent donner plus de place aux piétons et aux modes de transport dits doux, encore faut-il que les alternatives à l’utilisation de la voiture ne soient pas une contrainte pénalisante pour les citoyens. D’où la nécessité de développer les transports collectifs et d’améliorer de façon très significative ceux existant.

Parmi les acteurs majeurs du marché des transports ferroviaires on trouve le groupe, Thales. Si la présence de Thales – plus connu pour sa spécialisation dans le spatial, la défense et l’aéronautique – peut surprendre sur ce type de marché, il faut savoir que ce groupe industriel « ambitionne de développer des trains autonomes », nous explique un porte-parole de la société de l'activité transport terrestre chez Thales.

Le challenge : un train qui part et arrive à l’heure, sans stress sur le quai, dans lequel tout le monde trouve une place assise, plus économe et permettant de voyager en toute sécurité. Ces futurs trains autonomes s’appuieront sur « l’intelligence artificielle, sur l’internet des objets, le big data et sur les satellites ». Ils seront capables « de prendre seuls des décisions comme freiner, accélérer ou alerter par exemple ».

Une intelligence artificielle fiable

L’intelligence artificielle dont il est question est celle dite explicable et certifiable pour des décisions critiques, au même titre que d’autres types de logiciels. C’est-à-dire que l’on soit certain de son bon comportement et avoir la garantie qu’elle soit capable de prendre des décisions fiables, de sorte que ces I.A. certifiables piloteront ces futurs trains autonomes mieux que des Hommes en toutes circonstances.

Les trains autonomes utiliseront une très grande variété de technologies qui ont fait leur preuve dans d'autres domaines tels que l'intelligence artificielle et l'observation de la Terre par exemple. © Thales

Pour circuler sur les voies en toute...

> Lire la suite sur Futura