Marchés français ouverture 5 h 23 min
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 447,47
    +285,67 (+0,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,2120
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 946,44
    +104,31 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 247,35
    +824,31 (+2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,09
    +39,25 (+4,05 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     

“Bientôt, Google vous indiquera le temps d’attente à la caisse du supermarché ou les places libres dans le RER…”

·1 min de lecture

Notre smartphone à la main ou en poche, nous sommes tous des capteurs. Capteurs de position. De température. De vitesse. De bruit. Ces données que nous recueillons en permanence permettent à Google Maps de nous informer en temps réel : connaître l’affluence à la caisse du supermarché, trouver une place libre dans un train, déterminer le meilleur itinéraire à vélo, avec le moins de côtes possibles, ou le trajet le plus rapide ou le moins polluant en voiture. Mais comment Google nous rend-il ces services au quotidien ? Quelles sont les données que ses IA manipulent et comment en tire-t-on des informations pertinentes ? Les explications de Gilles Dawidowicz, géographe et planétologue, en charge de Google Maps pour la France et l'Europe du Sud.

Vous avez récemment lancé TImelapse, un service qui permet de voyager dans l’espace… et de remonter le temps, pour lequel vous avez compilé 37 ans d’archives de photos satellites de notre planète. Cela représente 20 petaoctets… Mais ça représente quoi exactement 20 petaoctets de données ?

Gilles Dawidowicz, Google : C’est 24 millions de photos satellite, c'est considérable. Si je devais prendre une image, imaginez qu’un octet de donnée ça soit un grain de riz. Un kilo octet ça ferait une tasse. Un mega, ça ferait huit sacs de riz. Un giga ça ferait trois conteneurs de riz. Un tera ça ferait deux navires porte-conteneurs de riz. Et un péta ça couvrirait la ville de Besançon. Donc là on a 20 petaoctets, ça ferait vingt fois la ville de Besançon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

El Zonte, spot de surf devenu épicentre du Bitcoin au Salvador
Rachat d’Office Depot : des dizaines de salariés veulent faire appel face au spectre du "carnage social" !
Boa Concept débarque à la Bourse de Paris !
La hausse du gazole non routier reportée à juillet 2022
McDonald’s : des données clients exposées après un piratage en Corée du Sud et à Taïwan