La bourse ferme dans 7 h 38 min
  • CAC 40

    6 379,26
    -6,25 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 024,55
    -9,70 (-0,24 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 834,70
    +3,40 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    48 333,04
    +182,81 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 565,30
    +129,52 (+9,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,42
    +0,52 (+0,80 %)
     
  • DAX

    15 392,47
    -7,18 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 136,89
    +7,18 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 519,33
    -91,32 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,4067
    +0,0078 (+0,55 %)
     

Bientôt 70% des adultes vaccinés en Europe selon l'Union

·1 min de lecture

Le retard sanitaire est un peu rattrapé. La présidente de la Commission européenne annonce ce 23 avril avoir reçu suffisamment de vaccins pour pouvoir vacciner 70% des adultes de l'Union en juillet.

Bonne nouvelle sur le front sanitaire. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé ce vendredi 23 avril qu'elle espérait pouvoir atteindre dès juillet l'objectif de vacciner 70 % des adultes de l'Union Européenne. C'est une avancée, car la date était fixée jusque là à septembre.

"Grâce aux énormes efforts de la société de biotechnologie Pfizer et à l'accélération de ses livraisons de vaccins, je suis maintenant confiante dans le fait que nous aurons suffisamment de doses pour vacciner 70 % de la population adulte de l'Union européenne dès juillet", a déclaré Mme von der Leyen à Puurs (nord), lors d'une visite dans une usine Pfizer-BioNTech.

En proie à des retards dans certaines livraisons prévues, notamment de la part du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca, l'UE s'était jusqu'à présent fixé l'objectif de vacciner 70% de ses adultes d'ici septembre.

"Mais, comme nous le voyons actuellement, la production augmente, les livraisons augmentent, nous avons des processus stables", s'est félicité la dirigeante allemande.

Des goulots d'étranglement surmontés

"Oui, nous avons eu des difficultés au tout début, des retards et des goulots d'étranglement dans la production, mais nous avons pu les surmonter", a-t-elle ajouté.

La cheffe de l'exécutif européen a annoncé la signature "dans les prochains jours", d'un nouveau contrat avec Pfizer, prévoyant la livraison jusqu'en 2023 de 1,8 milliard de doses supplémentaires de ce vaccin, qui est le principal utilisé en Europe.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi