La bourse ferme dans 6 h 21 min
  • CAC 40

    5 796,53
    +93,31 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 691,28
    +54,84 (+1,51 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2042
    -0,0045 (-0,37 %)
     
  • Gold future

    1 745,40
    +16,60 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    39 233,37
    +1 317,90 (+3,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    948,89
    +15,75 (+1,69 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,54
    +1,04 (+1,69 %)
     
  • DAX

    13 945,11
    +158,82 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    6 594,89
    +111,46 (+1,72 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3939
    +0,0017 (+0,12 %)
     

Bien-être animal : le Parc Astérix ferme son delphinarium

franceinfo
·1 min de lecture

Le Parc Astérix a pris la décision de fermer son delphinarium, indique le Parc joint par franceinfo ce lundi matin, confirmant une information du Parisien - Aujourd'hui en France. "Cette décision de fermeture du delphinarium repose sur la volonté du Parc de se concentrer sur son activité historique de parc d’attraction", complète l'entreprise située à Plailly, dans l'Oise, dans un communiqué.

Cette fermeture ne signe pas pour autant la fin de la captivité pour les animaux. Les huit dauphins et les cinq otaries du Parc seront transférés dans d'autres delphinariums européens "répondant aux meilleurs critères de bien-être animal", assure le Parc, ne donnant pas la localisation précise de ces nouveaux sites pour "assurer la sérénité des personnels en charge de ces transports et la fluidité des convois pour minimiser les risques lors de ce moment sensible", renseigne le texte. Le transfert doit avoir lieu lors du premier trimestre 2021.

Une décision prise depuis trois ans

En septembre, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili s'était engagée à la fin de l'ouverture des delphinariums et de la reproduction en captivité des dauphins. Le "bien-être de la faune sauvage captive" et son interdiction sera d'ailleurs examiné ce mardi à l'Assemblée nationale, dans le cadre de la loi sur la maltraitance animale.

"La décision [de fermer le delphinarium] (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi