La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2170
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 403,10
    +16,11 (+0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,54
    +1,21 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Biden ne reviendra pas dans l'immédiat sur l'accord commercial USA-Chine

·1 min de lecture
BIDEN NE REVIENDRA PAS DANS L'IMMÉDIAT SUR L'ACCORD COMMERCIAL USA-CHINE

BANGALORE (Reuters) - Joe Biden ne reviendra pas dans l'immédiat sur l'accord commercial provisoire conclu par Donald Trump avec la Chine, a déclaré le président élu des Etats-Unis cité mercredi par le New York Times.

"Je ne prendrai aucune initiative immédiate et cela s'applique aux droits de douane", a déclaré Joe Biden dans une interview avec un éditorialiste du New York Times. "Je ne vais pas limiter mes options."

Dans le cadre de cet accord commercial dit "de phase 1", signé en début d'année, la Chine s'est engagée à augmenter d'au moins 200 milliards de dollars (166 milliards d'euros) sur 2020 et 2021 ses achats de produits et services américains.

Cet accord maintient en outre des droits de douane américains de 25% sur toute une gamme de biens et de composants industriels chinois représentant 250 milliards de dollars et des mesures de rétorsion chinoises sur plus de 100 milliards de dollars d'importations en provenance des Etats-Unis.

D'après Joe Biden, qui entrera en fonction en janvier, la meilleure stratégie face à la Chine consiste en premier lieu à mettre les Etats-Unis et leurs alliés sur "la même ligne".

Le président américain élu a ajouté qu'il ciblerait les "pratiques abusives" de la Chine, notamment "le vol de propriété intellectuelle", les "subventions illégales" aux entreprises et les transferts de technologie forcés, selon le New York Times.

(Aakriti Bhalla et Shubham Kalia; version française Bertrand Boucey)