La bourse ferme dans 27 min
  • CAC 40

    6 297,60
    +10,53 (+0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 019,07
    -13,92 (-0,35 %)
     
  • Dow Jones

    34 044,04
    -156,63 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,2024
    +0,0043 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 774,10
    -6,10 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    45 898,16
    -390,04 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 242,43
    -56,52 (-4,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,16
    +0,03 (+0,05 %)
     
  • DAX

    15 374,16
    -85,59 (-0,55 %)
     
  • FTSE 100

    6 981,42
    -38,11 (-0,54 %)
     
  • Nasdaq

    13 927,85
    -124,49 (-0,89 %)
     
  • S&P 500

    4 165,78
    -19,69 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3987
    +0,0147 (+1,06 %)
     

Biden a invité 40 dirigeants à son sommet sur le climat, dont Poutine et Xi

·2 min de lecture

Joe Biden a lancé les invitations à 40 chefs d'Etat pour le sommet "virtuel" des 22 et 23 avril consacré au climat. "D'ici le sommet, les Etats-Unis vont annoncer un objectif ambitieux d'émissions pour 2030", dans le cadre de leur contribution à l'accord de Paris, ont confirmé ses services

Le sommet voulu par Joe Biden pour marquer le retour des Etats-Unis en première ligne contre le réchauffement climatique commence à prendre forme: Washington a invité vendredi 40 dirigeants mondiaux, dont les présidents chinois et russe, à la réunion des 22 et 23 avril. Le sommet sera "virtuel" en raison de la pandémie mais "retransmis en direct", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Le président américain a dit à des journalistes ne pas avoir "encore parlé" à ses homologues chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine. "Mais ils savent qu'ils sont invités", a-t-il ajouté. Tout en affichant une très grande fermeté face à la Chine et à la Russie, le démocrate affirme vouloir coopérer avec ces deux puissances adversaires des Etats-Unis, face aux défis communs et en premier lieu en matière climatique.

Parmi les autres dirigeants conviés à ces échanges virtuels figurent, côté européen, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique Boris Johnson. Le Premier ministre indien Narendra Modi, le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu, le président truc Recep Tayyip Erdogan ou encore le Brésilien Jair Bolsonaro sont également invités.

Il s'agit des 17 pays responsables d'environ 80% des émissions globales de gaz à effet de serre et du produit intérieur brut mondial, a expliqué la présidence américaine, ainsi que d'Etats moteurs dans la lutte contre le changement climatique ou particulièrement exposés à ses effets.

Après le désengagement de Donald Trump, le nouveau président a, comme promis, décidé dès son premier jour à la Maison Blanche le 20 janvier de réintégrer les Etats-Unis à l'accord de Paris sur le climat. Le retour de la première économie du monde signifie que la quasi totalité des nations de la planète sont aujourd'hui parties prenantes de l'accord signé en 2015.

- "Objectif ambitieux" -

Dès fin janvier, Joe Biden avait ensuite annoncé son intention d'organiser un sommet sur le cli[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi