Marchés français ouverture 6 h 57 min
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2118
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 409,03
    +909,18 (+2,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,57
    +41,73 (+4,31 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     

Les Biden se distinguent des Trump

·2 min de lecture

Voici quelques actualités internationales. Les Biden se distinguent des Trump. Michel Barnier vient de sortir un livre intitulé La Grande Illusion. Journal secret du Brexit. Le président philippin Duterte a accepté de recevoir une dose chinoise de Sinopharm.

Les Biden se distinguent des Trump

Joe et Jill n'ont rien à voir avec Donald et Melania, et mettent leur différence en scène. Les Biden se montrent volontiers tendres et chaleureux, comme lors de leur rencontre avec leurs lointains prédécesseurs, Jimmy et Rosalynn Carter, le 30 avril. Réputée économe, Jill Biden posait d'ailleurs dans une robe à motifs citron, qu'elle a déjà mise plusieurs fois en public. Une Oscar de la Renta à 2 500 dollars, que Meghan Markle porte également.

Barnier en vedette américaine outre-Manche

La sortie de La Grande Illusion. Journal secret du Brexit (éd. Gallimard) vaut à Michel Barnier, son auteur, beaucoup d'attention de la presse britannique.

Celle-ci l'avait surnommé "l'homme le plus dangereux d'Europe" il y a dix ans, quand il était commissaire aux Finances, avant de l'accuser en avril 2020 d'avoir été "le patient zéro" qui a contaminé Boris Johnson au Covid-19. Aujourd'hui, elle appelle le Français "Michael", à l'américaine, pour souligner que le jeune septuagénaire pourrait, comme Biden, devenir président.

Duterte se laisse piquer par la Chine

Le "Trump des Philippines" Rodrigo Duterte, 76 ans, a fini par se faire vacciner en public pour montrer l'exemple. Le président avait d'abord dit qu'il préférait une injection dans la fesse et en privé, avant de changer d'avis et de choisir une dose chinoise de Sinopharm, un sérum qui n'a pas encore été validé par les autorités de Manille. Certains ministres ont tiqué, d'autant que les tensions sont vives avec Pékin.

Le président philippin Duterte se fait vacciner avec une dose chinoise Sinopharm

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi