Marchés français ouverture 8 h 12 min
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,24 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1755
    -0,0035 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 284,76
    +80,40 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,22
    -11,47 (-4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

Bière, essence, électricité : ces taxes inattendues qui risquent d'augmenter (ou pas)

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture

Une hausse du prix de l'électricité à cause d'une réorganisation des taxes

D'ici au 1er janvier 2023, les taxes sur l'électricité seront centralisées par la Direction générale des finances publiques (DGFiP) prévoit le Projet de loi de finances (PLF) pour 2021. Jusqu'ici, elles était gérées en parallèle par les services préfectoraux, les services locaux des finances publiques, les communes et les départements. Ces deux derniers appliquent respectivement la taxe départementale sur la consommation finale d’électricité (TDCFE) et la taxe communale sur la consommation finale d’électricité (TCCFE) dont le montant est proportionnel à la consommation d’énergie. Des taxes dont le niveau est différent en fonction de ce que chaque collectivité a décidé d'appliquer. En 2020, elles devraient rapporter 715 millions et 1,4 milliard d’euros, et seront fusionnées avec la Taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE) dès le 1er janvier.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Boursorama, ING, Fortuneo... Les banques en ligne à un tournant
- Crédit à la consommation : un taux promo à 0,60% chez Oney
- Immobilier : un étudiant peut-il louer un logement Pinel ?