Publicité
Marchés français ouverture 8 h 13 min
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -93,01 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0943
    +0,0041 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 795,63
    -204,92 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 334,17
    -8,15 (-0,61 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

Qui est Beth Herlihy, assistante de Meghan et Harry et ancienne actrice ?

Shutterstock

Le prince Harry et Meghan Markle se trouvent actuellement en Allemagne pour les Invictus Games. Le fils du roi Charles III a été vu en grande conversation avec Beth Herlihy, une spécialiste en événementiel habituée à travailler auprès de la famille royale et ancienne actrice.

On sait peu de choses sur le passé de Beth Herlihy. La jeune femme - âgée d’une trentaine d’années - a suivi des cours sur le développement du leadership et de la gestion, la collecte de fonds ainsi que la gestion d’événements. Son CV compte aussi une maîtrise en interprétation à l’écran qu'elle a obtenue à la Royal Central School of Speech and Drama, une prestigieuse école d’art dramatique londonienne. Deux secteurs qui lui ont été fort utiles pour la suite de sa carrière.

Une double identité

C’est sous le patronyme de Bethan Coundley que Beth Herlihy fait quelques essais devant la caméra. On lui compte quelques séries télévisées à l’instar de « Couch » (2014) ou encore « Hollyyoaks Later », sorti en 2011, téléfilm au pitch sombre, semé de meurtres. Dans ce dernier, elle y apparaît à de brèves reprises, jouant le rôle de Honey, une prostituée corrompue. Son histoire d’amour avec le petit écran sera de courte durée puisqu’elle arrêtera les castings quelques années plus tard.

Royale assistante

Exit les plateaux de tournages. La collaboration avec la famille royale débute lorsqu’elle rejoint les rangs de la Royal Foundation - créée par le prince Harry et son frère le prince William en 2009 - afin d...


Lire la suite sur ParisMatch