Publicité
La bourse ferme dans 2 h 3 min
  • CAC 40

    7 316,48
    +5,71 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 397,96
    +15,49 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    35 950,89
    +520,47 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    -0,0022 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    2 055,40
    -1,80 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    35 243,02
    +502,23 (+1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    792,69
    +9,05 (+1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,81
    -0,15 (-0,20 %)
     
  • DAX

    16 295,15
    +79,72 (+0,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 482,17
    +28,42 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    14 226,22
    -32,27 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 567,80
    +17,22 (+0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    33 431,51
    -55,38 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    16 830,30
    -212,58 (-1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2630
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Betclic Elite: l'Asvel accepte le retrait d'une victoire en championnat

Betclic Elite: l'Asvel accepte le retrait d'une victoire en championnat

Un scénario surprenant. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a proposé de confirmer le retrait d'une victoire au classement de la Betclic Elite à l'Asvel, "qui acte cette décision" et ne se tourne pas vers le juge administratif, a indiqué mardi le club de basket. Avant la dernière journée de la saison régulière, Villeurbane demeure donc troisième à un succès de Boulogne-Levallois, dauphin de Monaco qu'il ne pourrait retrouver qu'en finale.

Le club dirigé par Tony Parker avait écopé d'un retrait de deux victoires et d'une amende de 100.000 euros par le gendarme financier de la Ligue le 30 mars pour défaut de transmission de documents "concernant deux joueurs de l'effectif professionnel". Cette sanction a été réduite en appel à une unité par la Fédération française le 26 avril, qui a maintenu le montant de l'amende. Le CNOSF a également proposé aux parties de réduire cette amende à 25.000 euros, a précisé l'Asvel.

La rémunération de De Colo et Lauvergne en question

"Après concertation et dans un souci de se concentrer uniquement sur sa fin de saison, notre club acte cette décision, fondée sur le non-respect de l'article 56 des règlements de la LNB", a indiqué le club dans un communiqué.

Villeurbanne a été épinglée pour le montage financier présumé entourant la rémunération de Nando De Colo et Joffrey Lauvergne, avait confirmé à l'AFP une source ayant connaissance du dossier. Recrutés par l'Asvel l'été dernier, les deux internationaux français sont par ailleurs devenus simultanément ambassadeurs de Smart Good Things, sponsor du club pour 5 à 7 millions d'euros annuels.

Tony Parker est aussi directeur général délégué de cette entreprise spécialisée dans les boissons instantanées en poudre.

Article original publié sur RMC Sport