La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 721,47
    -180,60 (-0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Besoins de matières premières : des hausses de prix à prévoir dans le secteur automobile

·1 min de lecture

Jean-Dominique Senard le PDG de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi le dit sans ambages sur Europe 1 : les prix de ses voitures vont augmenter. Et ce n'est pas un cas isolé. La raison principale est que les prix des matières premières s'envolent. La demande de verre, d'aluminium, de cuivre ou d'autres produits de base est en forte hausse, ce qui se répercute sur de nombreux produits dont les prix pourraient augmenter dans les mois à venir. Le secteur automobile n'est pas épargné et plusieurs constructeurs évoquent les mêmes problèmes.

Hausse des prix généralisée

Volkswagen a également annoncé qu'il allait être obligé d'augmenter ses tarifs. Chez Peugeot, on reconnait aussi qu'une hausse des prix est tout à fait envisageable. La raison est simple : tout augmente en même temps. Le prix des matières premières augmente car tout le monde commande en même temps d'énormes quantité et ce n'est pas la seule hausse constatée.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Les coûts de transports s'envolent aussi car les conteneurs des bateaux sont pris d'assaut. Michelin, selon nos informations, a dû faire venir récemment du caoutchouc par avion plutôt que par bateau pour faire tourner ses usines, ce qui augmente la facture.

Mais ces hausses ne touchent pas que l'automobile. Tous les secteurs qui travaillent avec des matières premières venant de l'étranger sont concernés. Dans le bâtiment par exemple, on n'arrive plus à garantir des prix sur plusieurs mois. Le fabri...


Lire la suite sur Europe1