Publicité
La bourse ferme dans 1 h 38 min
  • CAC 40

    8 123,67
    -72,29 (-0,88 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 038,61
    -35,73 (-0,70 %)
     
  • Dow Jones

    39 828,41
    +21,64 (+0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 431,40
    -7,10 (-0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 125,01
    +3 330,29 (+5,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 537,32
    +48,78 (+3,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,00
    -0,80 (-1,00 %)
     
  • DAX

    18 685,98
    -82,98 (-0,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 403,70
    -20,50 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    16 748,61
    -46,27 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 305,07
    -3,06 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2710
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Besançon: la mairie dépose plainte après la découverte d'étoiles de David et de tags antisémites

BFMTV

"À mort Israël", "Macron criminel, Sionistes criminel", "Les rats": des tags antisémites, parfois accompagnés d'une étoile de David, ont été découverts ces derniers jours dans le centre-ville de Besançon (Doubs). La mairie a déposé plainte contre X, a fait savoir la maire de la ville, Anne Vignot, ce jeudi 3 novembre, auprès de France 3 Bourgogne-Franche-Comté, dénonçant des "tags immondes". Une enquête a été ouverte par le parquet de Besançon.

"Ça essaime partout en France et Besançon n'est pas en dehors de ce mouvement! Il est urgent de s'opposer à ce genre d'expressions libres. Nous devons intervenir très fortement sur des attaques aussi graves", a-t-elle expliqué auprès de nos confrères.

"On est sur de l'antisémitisme pur"

Depuis le 9 octobre dernier, 17 tags ont été découverts dans la ville, a fait savoir la maire de Besançon, auprès de France Bleu Besançon. "On est sur de l'antisémitisme pur, et, en France, il n'est pas question que l'on continue à imaginer, à voir se développer ce genre d'expression libre, dans l'espace public", a poursuivi Anne Vignot. "Ce n'est pas de la dégradation, c'est une revendication", a-t-elle ajouté.

PUBLICITÉ

Un avis partagé par les députés Laurent Croizier et Éric Alauzet et les élus du groupe "Ensemble Bisontins" du Conseil municipal de Besançon. Dans un communiqué de presse, ils "condamnent de toutes leurs forces ces inscriptions antisémites, peintes en toute lâcheté".

"857 actes antisémites" depuis le 7 octobre

Des inscriptions similaires ont été découvertes dans plusieurs arrondissements de Paris, mais également à Vanves et Fontenay-aux-Roses, dans les Hauts-de-Seine, à Aubervilliers et Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis et au Petit-Quevilly en Seine-Maritime.

Depuis le 7 octobre, date du début du conflit entre Israël et le Hamas, "857 actes antisémites" ont été recensés, soit "autant en trois semaines" que sur "toute l'année écoulée", a indiqué Gérald Darmanin mardi lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Le ministre de l'Intérieur a également indiqué que 425 personnes avaient été interpellées et "27 personnes placées en centre de rétention administrative". Près de 6.000 signalements ont par ailleurs été effectués sur la plateforme Pharos.

Article original publié sur BFMTV.com