La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 781,13
    -51,41 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    12 456,76
    -187,70 (-1,48 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0219
    +0,0024 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 644,26
    -964,55 (-4,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,48
    -19,87 (-3,57 %)
     
  • S&P 500

    4 117,79
    -22,27 (-0,54 %)
     

Bernie Ecclestone, l'ancien patron de la F1, accusé d'une fraude fiscale colossale

C'est une grave accusation qui pèse sur les épaules de celui qui a régné sur la Formule 1 pendant plus 40 ans. Bernie Ecclestone, va être inculpé de fraude pour avoir omis, selon les autorités britanniques, de déclarer au fisc britannique 400 millions de livres (473 millions d'euros) d'actifs détenus à l'étranger, a annoncé lundi le service des procureurs.

Dans un communiqué, Andrew Penhale, qui dirige le Crown Prosecution Service (CPS, service du procureur de la Couronne), écrit que ses services ont passé en revue les éléments transmis par le fisc et "autorisé une mise en accusation de Bernard Ecclestone pour fraude par fausse déclaration en relation avec son défaut de déclaration de l'existence d'actifs détenus à l'étranger dont la valeur est estimée à plus de 400 millions de livres".

"Il est extrêmement important qu'il n'y ait ni reportage, ni commentaire ou partage d'informations en ligne qui puissent d'une manière ou d'une autre porter préjudice à la procédure", ajoute-t-il en mettant en exergue le droit de chacun à un procès équitable.

Simon York, du HMRC (Revenue and Customs, le fisc britannique), a indiqué pour sa part que l'enquête fiscale visant Ecclestone avait été "complexe et internationale".

Aujourd'hui âgé de 91 ans, Bernie Ecclestone a régné sans partage sur la F1 durant près de 40 ans. Il a quitté son poste de dirigeant de l'élite du sport automobile mondial en janvier 2017, après avoir été licencié par le nouveau détenteur des droits commerciaux de la discipline, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le déficit de la Sécu pour 2022 revu à 16,8 milliards d'euros, mieux que prévu
La hausse des taux de crédit immobilier fait des dégâts, bonne nouvelle pour les salariés des services à la personne… Le flash éco du jour
L'Assemblée nationale rejette la motion de censure défendue par la Nupes
Contrats téléphoniques : les frais de résiliation bientôt réduits ?
Covid-19 : le réseau avait vendu près de 7.000 faux pass sanitaires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles