Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0909
    +0,0039 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    2 416,60
    -5,30 (-0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 690,85
    -13,03 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 197,20
    -1,37 (-0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,27
    -0,35 (-0,42 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2987
    +0,0072 (+0,56 %)
     

Bernard Montiel révèle le salaire considérable qu'il gagnait pour animer Vidéo Gag

Edward Berthelot / Gettyimages

Un salaire à six chiffres, et ce n’est pas une blague. Bernard Montiel, l’ancien animateur phare de TF1, a eu le nez creux lorsqu’il a lancé l’émission Vidéo Gag à partir de 1990. Diffusée jusqu’en 2003, elle a fait partie des programmes mythiques de la chaîne de télévision préférée des Français. Aujourd’hui chroniqueur dans Touche pas à mon poste, Bernard Montiel est revenu sur cette époque de gloire, et notamment sur son ancien salaire, poussé à la confession par Cyril Hanouna.

“On était très bien payés. Ça cartonnait”, a-t-il commencé, un peu hésitant, avant d’être relancé par la chroniqueuse Kelly Vedovelli, curieuse de connaître le montant de son salaire à l’époque. “Je ne me rappelle plus, je peux très bien le dire, ça m'est égal”, a d’abord tenté l’ancien animateur de Vidéo Gag. Mais c’était sans compter sur la célèbre insistance de Cyril Hanouna, relaye Télé-Loisirs.

“Apparemment, tu gagnais 150 000 à 150 000 euros par mois”, s’est-il avancé, pour en savoir davantage. Cette fois gêné, si Bernard Montiel a acquiescé, il s’est empressé de corriger l’animateur de C8 : “C'étaient des francs à l'époque, je l'ai fait pendant quatorze ans. Un peu moins que 150 000 quand même”. C’est en regardant les programmes américains que l’ancienne figure de TF1 est tombée sur le concept de Vidéo Gag, a-t-il raconté. Conquis, il s’était empressé de reprendre l’émission à sa sauce pour la télévision française.

“Je l'avais trouvé formidable, a-t-il raconté. Je l’avais proposé à [Étienne] Mougeotte. (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : que vont faire ces blindés chinois sur le champ de bataille ?
Gabriel Attal raconte avoir dû "s'assumer financièrement" lorsqu'il était étudiant
Urgence : passer une nuit sur un brancard augmente le risque de mourir de près de 50%
Le pétrole volatil, les Etats-Unis démentent un accord avec l’Iran sur le nucléaire
Quelle est votre classe sociale ? La marque chinoise qui fait peur aux constructeurs auto européens… Le flash éco du jour