La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 788,99
    +1 200,57 (+2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Berges interdites à Toulouse : "On ferme les quais pour éviter de fermer la ville"

·1 min de lecture

À Toulouse, comme à Paris avec la Seine, les quais de la Garonne ont été largement investis samedi en raison de la météo. Trop, même, en période de crise sanitaire, puisque depuis dimanche matin les berges ont été fermées dans le centre-ville. Une annonce qui passe mal auprès de certains habitants rencontrés par Europe 1. Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse, s'est défendu sur notre antenne dimanche midi. Selon lui, cette mesure a été prise après avoir tenté, sans succès, de faire appliquer les gestes barrières et le port du masque dans la journée de samedi.

"La plupart des gens ont refusé de mettre le masque"

"L'accès est interdit, avec des vigiles à l'entrée sur tous les accès. Je trouve ça aberrant, surtout que dans un créneau d'une grosse demi-journée, il ne se passe rien à ces endroits là, au contraire !" a déploré Vincent, un habitant. "Là c'est du jour au lendemain on ferme tout à tout le monde. C'est brut de décoffrage et je pense qu'un peu de pédagogie, voire une présence policière sur les berges et pas juste en hauteur, en mode observation, aurait été tout aussi pertinente", a-t-il estimé.

Invité du journal de la mi-journée dimanche sur Europe 1, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, lui répond "que la méthode qu'il préconise" a déjà été "mise en œuvre samedi avec le préfet". "On a constaté que depuis quelques jours, des centaines de Toulousains étaient agglutinés - évidemment avec le soleil, on les comprend - sur les bords de la Garonne, la plupart sans masque. Do...


Lire la suite sur Europe1