Marchés français ouverture 7 h 56 min
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,89 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0177
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,38 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 468,54
    -297,23 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Bercy : Clémence Lenoir, la super-économiste de Bruno Le Maire

Cette normalienne et administratrice de l'Insee de 31 ans a bûché pendant trois ans sur un modèle économétrique expliquant ce qui freine ou favorise les exportations des entreprises.

Pas question de se laisser enfermer dans la doxa de Bercy. Après cinq ans comme ministre de l'Economie - un record sous la Ve République -, Bruno Le Maire sait qu'il doit garder des antennes hors de l'administration. Il compte tout particulièrement sur Clémence Lenoir, sa nouvelle conseillère spécialiste de la macroéconomie. "Elle a pour mission d'entretenir le lien avec la quinzaine d'économistes que le ministre consulte régulièrement, de lui en faire rencontrer de nouveaux , raconte un proche de Bruno Le Maire, et de lui faire remonter les travaux académiques les plus pertinents pour éclairer les décisions politiques."

Cette normalienne et administratrice de l'Insee de 31 ans est elle-même issue du monde universitaire. Durant trois ans, elle a bûché sur un modèle économétrique expliquant ce qui freine ou favorise les exportations des entreprises, sujet de sa thèse, qui va bientôt se traduire par un article dans le prestigieux Journal of the European Economic Association . "Je regrette un peu de la voir s'éloigner de plus en plus de la recherche , confie Isabelle Méjean, sa directrice de thèse et professeure à Polytechnique, même si je me réjouis que ce type de profils irrigue le ministère des Finances."

Clémence Lenoir a rejoint Bercy dès 2018. Elle a d'abord officié à la direction générale des Entreprises, où elle évaluait l'efficacité des aides aux créations d'entreprises innovantes, puis à la direction générale du Trésor comme responsable des politiques de l'emploi à partir de 2019. Lorsqu'Emmanuel Macron a décidé de confiner le pays face à l'épidémie de Covid en mars 2020, c'est elle qui a dû élaborer en urgence le dispositif de chômage partiel en proposant une palette d'options au gouvernement. Ce qui lui a coûté quelques nuits blanches.

"Ce sont des postes où mes compétences d'économiste servent directement l'intérêt général , décrit cette fille d'une médecin généraliste et d'un entrepreneur dans le conseil informatique qui a grandi à Marseille. Cela me plaî[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles