Marchés français ouverture 8 h 18 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    34 972,25
    -2 720,88 (-7,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 016,33
    -47,52 (-4,47 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Belmondo, Chirac, Johnny... ces disparitions qui font marcher la presse

·2 min de lecture

A la disparition de Jean-Paul Belmondo, le 6 septembre, les journaux ont bousculé leur programme pour faire de la place à ce monstre sacré du cinéma. Numéros spéciaux, pages d'hommages, suppléments magazine... Mais où en sont les ventes?

"L’idéal quand on veut être admiré, c’est d’être mort". S’il y a bien un endroit où s’applique cette vérité, rappelée en son temps par Michel Audiard, c’est bien au monde de la presse. A chaque décès de personnalité, les numéros spéciaux font bondir les ventes. Le regretté Jean-Paul Belmondo, , n’y a pas fait exception. A l’occasion de son décès, le lundi 6 septembre, les journaux ont bousculé leur chemin de fer pour faire de la place à ce monstre sacré du cinéma. Dans l’urgence, les quotidiens ont parfois ressorti de leurs cartons des témoignages à la mémoire du "magnifique", auquel a été rendu jeudi après-midi, cour des Invalides, en présence de 700 invités d'honneur.

Un événement médiatique dont seule la mort de , ou permettent de prendre la mesure. Car les disparitions font vendre du papier, attirant un lectorat plus large. Parmi les premiers à dégainer, Libération déroulait lundi à "Bebel". "Nous étions attendus au tournant", nous confirme Paul Quinio, le directeur adjoint de la rédaction. "La nécro était prête, elle était même éditée, ce qui n’est pas toujours le cas", poursuit-il. Et les tirages? "Il a fallu rajouter du papier en plus pour pouvoir sortir à plus de 30.000 exemplaires, contre 10.000 d’habitude", poursuit-il. Exceptionnellement, le numéro sera en vente jusqu’à dimanche. "On l’a encore vu avec la mort du batteur des Stones, les disparitions, ce sont généralement des numéros qui marchent mieux que les autres".

Mais qui de Charles Aznavour, Christophe, ou Jacques Chirac ont rencontré le plus de succès posthume auprès des lecteurs? Pour s’en faire une idée, les ventes de magazines hors-série restent l’indice le plus fiable. Lundi, le Figaro a imprimé consacrées à l’acteur. Dans la foulée, un numéro spécial "hommage", au format magazine, était publié mercredi. Un format dont le succès ne s’est encore jamais démenti, jusqu’à aujourd’hui. "Pour la vente de Jean d’Ormesson, le hors-série avait été tiré à 80.000 exemplaires", avance Robert Mergui, l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles