Publicité
Marchés français ouverture 5 h 44 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 684,91
    +202,80 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    0,00 (0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 875,50
    -327,39 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 339,24
    -50,16 (-3,61 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Le Bell 525 Relentless, l’hélicoptère limousine américain

Bell

Le Bell 525 Relentless, "implacable" en français, est un hélicoptère américain qui a de la classe. Mesurant 17 mètres de long, la machine dispose en effet d’une cabine spacieuse de 8 m2. Avec ses quatre rangées de sièges elle peut accueillir 16 passagers dans le plus grand confort, et jusqu’à 20 passagers en version haute densité. Sa masse maximale au décollage est d’un peu plus de 9 tonnes.

Equipé de deux turbomoteurs General Electric développant chacun 2.000 ch et d’un rotor principal à cinq pales, le Bell 525 affiche une vitesse de croisière de 300 km/h. Sa distance franchissable est de 1 000 km. Destiné dans un premier temps à des missions de transport de personnes vers les plateformes pétrolières, l’appareil pourra également être utilisé pour du transport Affaires ou des missions de recherche et de sauvetage.

Lancé en 2012, l’hélicoptère limousine a effectué son premier vol le 1er juillet 2015 au-dessus d’Amarillo dans le Texas. Il devait initialement entrer en service deux ans plus tard mais le crash en 2016 de l’un des appareils d’essai et la mort des deux pilotes a retardé sa commercialisation. Suite à l’accident, l’hélicoptériste Bell a dû procéder à plusieurs modifications, notamment du système de contrôle de vol afin d’éviter l’amplification des vibrations à l’origine du crash.

La certification du Bell 525 par l’autorité américaine de l’aviation civile (FAA) devrait normalement intervenir cette année. Lors de son entrée en service, il sera le premier hélicoptère civil (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : le rachat de Credit Suisse par UBS plombe la Bourse, le risque de contagion inquiète
Le rachat de Credit suisse par UBS fait perdre un montant colossal à des investisseurs en obligations
UBS prêt à racheter le Credit Suisse, mais pour pas cher
ChatGPT : l’intelligence convainc un homme de passer le test anti-robot pour elle
Credit suisse, SVB… le pétrole a plongé, “il y a des raisons d’espérer, mais gare aux craintes de crise financière”