La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 643,72
    +711,35 (+2,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 572,08
    +379,74 (+2,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    -0,0039 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 175,29
    +3 717,25 (+10,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    968,29
    +40,05 (+4,31 %)
     
  • S&P 500

    3 911,14
    +99,99 (+2,62 %)
     

Belgique: deux tiers des résidents d'une maison de retraite contaminés par le variant britannique

Cy.C
·1 min de lecture
Une personne âgée dans une maison de retraite à Albuzzano, dans le Nord de l'Italie, le 3 novembre 2020 - Marco Bertorello © 2019 AFP
Une personne âgée dans une maison de retraite à Albuzzano, dans le Nord de l'Italie, le 3 novembre 2020 - Marco Bertorello © 2019 AFP

Les deux tiers des résidents d'une maison de retraite dans le nord-ouest de la Belgique, soit 75 personnes, ont été contaminés par le variant britannique du Covid-19, a-t-on appris ce dimanche auprès du maire de la commune flamande de Houthulst.

Au total 128 personnes dans cette ville de 10.000 habitants ont été testées positives à ce variant, a indiqué Joris Hindryckx, précisant avoir eu les résultats ce dimanche et confirmant des informations de presse.

L'origine de la contamination inconnue

Trois résidents de la maison de repos De Groene Verte à Merkem (dans la commune de Houthulst, en Flandre occidentale), sont morts, a aussi indiqué le bourgmestre.

L'origine de la contamination n'est pas encore déterminée, mais il s'agit a priori d'une "source indirecte", aucune personne connue n'ayant séjourné au Royaume-Uni, selon le maire.

Il a précisé que "toutes les activités sociales et sportives ont été interdites" dans sa commune. Les personnes infectées doivent se mettre en quarantaine pendant dix jours au lieu de sept, a poursuivi Joris Hindryckx. La vaccination devait débuter cette semaine dans la maison de retraite mais a été rendue impossible par le grand nombre de malades, a-t-il dit.

Article original publié sur BFMTV.com