La bourse ferme dans 7 h 10 min

BEL : Résultats annuels 2019

Fromageries BEL
 

  Communiqué de Presse

 

   

 
 

                                                                                                                             
Suresnes, le 12 mars 2020 – 19h00

Bel
Information financière annuelle
Résultats 2019

  • Amélioration des résultats, fruit de la mise en œuvre du plan de transformation :
    - Résultat opérationnel : + 31,9 % portant la marge opérationnelle à + 6,2 %
    - Résultat net part du Groupe : + 25,8 %
  • Sensible amélioration de la génération de cash flow opérationnel

·Accélération du déploiement de la stratégie sur le segment porteur des  produits à base végétale

·Baisse de 2,1% des émissions de CO2, portant la réduction totale à – 59 % depuis 2008

Au cours de sa séance du 11 mars 2020, le Conseil d’administration a arrêté les comptes consolidés de l’exercice clos le 31 décembre 2019. Lors de cette réunion, les Commissaires aux comptes ont indiqué que les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et que le rapport de certification était en cours d’émission.

Chiffres clés

(millions d’euros) 2019 2018 Variation en %
Chiffre d’affaires 3 403 3 312 + 2,8%
Résultat opérationnel courant 239 204 + 17,8%
Résultat opérationnel 211 160 + 31,9%
Marge opérationnelle 6,2% 4,8% +140 BP
Résultat financier -28 -30 - 6,7%
Résultat net part du Groupe 121 96 + 25,8%
       
Cash Flow opérationnel 310 251 + 59

Bonne dynamique de croissance organique

La croissance du chiffre d’affaires de l’exercice est marquée par une croissance organique de + 1,0%, soutenue par la forte dynamique des nouveaux territoires à + 6,6%. Elle inclut également un effet de change positif de +1,8 %. Le Groupe signe ainsi une bonne performance en 2019, avec une accélération de la celle-ci au second semestre à +1,8 %.

Premiers succès du plan de transformation sur la croissance du Résultat d’exploitation

L’amélioration du résultat opérationnel de +31,9 % reflète les efforts réalisés en termes de productivité industrielle et de réduction des coûts, suivant le plan de transformation annoncé en 2018, dans un contexte de relative stabilité des cours des matières premières et des principales devises.

Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel s’analysent comme suit :

  2019   2018
millions d'euros Chiffre d'affaires Résultat opérationnel   Chiffre d'affaires Résultat opérationnel
Marchés matures 2 871 163   2 823 120
Nouveaux territoires 532 48   488 40
Total 3 403 211   3 312 160

L’amélioration de la marge opérationnelle est sensible dans les marchés matures, premiers effets positifs du plan de transformation du Groupe. Cette bonne performance a toutefois été obérée par les difficultés rencontrées dans certains marchés significatifs pour le Groupe (Levant, Maroc, Algérie, France …).

La très bonne performance opérationnelle dans les nouveaux territoires a permis de soutenir leurs plans de développement.

Grâce à la bonne performance opérationnelle, le cash flow opérationnel s’est fortement amélioré de près de 60 millions d’euros, pour atteindre 310 millions d’euros.

La structure financière du Groupe s’est renforcée. Les capitaux propres totaux s’établissent à 1 810 millions d’euros au 31 décembre 2019 contre 1 740 millions au 31 décembre 2018, et la dette financière nette, hors dette de droits d’usage liée à l’application de la norme IFRS 16 (1), s’inscrit à 582 millions d’euros en fin de période, contre 654 millions au 31 décembre 2018.

Cette solide structure financière a permis au Groupe de refinancer son Placement Privé en Euros à échéance 2019 en émettant une opération de même format à 8 et 10 ans, une maturité jamais atteinte auparavant. Ces opérations  intégrent  des critères environnementaux et sociaux en ligne avec notre engagement de croissance responsable et durable.

Poursuite du plan de transformation

Le groupe progresse dans son plan pluriannuel de transformation qui devrait, comme annoncé, permettre de générer des économies de 120 millions d’euros, avec la finalisation des actions d’optimisation des dépenses de publicités et de promotion, une réduction des frais généraux et la montée en puissance des mesures de productivité industrielle, ces dernières produisant leurs pleins effets en 2021. Comme prévu, le groupe aura réinvesti, d’ici fin 2020, les économies réalisées dans le cadre de ce plan à hauteur de 40 millions d’euros, pour soutenir l’accélération de sa croissance.

Perspectives 2020

Le contexte général du début de l’année continue d’être affecté par les difficultés liées à la situation géopolitique du Proche et Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, par un environnement commercial européen toujours complexe et par une évolution de la situation sanitaire mondiale incertaine. Le Groupe reste prudent face à ce manque de visibilité macro-économique et sera concentré sur sa performance opérationnelle et attentif à la maitrise de ses investissements. Face à la volatilité du prix des matières et des devises, les efforts de productivité devraient atténuer la tendance haussière récemment observée sur les prix des protéines laitières et l’inflation salariale.

En 2020, les travaux de transformation initiés en 2018 devraient être pleinement réalisés, pour permettre au Groupe de déployer sa stratégie dans l’univers de l’alimentation saine et accessible à tous. Ses efforts d’innovation autour des produits mixtes alliant matières laitières et végétales devraient lui permettre d’explorer de nouveaux segments de croissance.

Exposition du Groupe aux risques relatifs à la propagation du corona virus Covid-19

Notre première priorité est de protéger nos salariés et nous portons une attention particulière à la gestion des risques, en mettant en place des dispositifs d’informations et de surveillance en temps réel.

Le Groupe est attentif aux effets de cette épidémie sur les tendances de consommation de ses différents marchés et aux éventuelles mesures de confinement qui seraient mises en place, entrainant en particulier le ralentissement des économies. L’impact financier est estimé limité à date étant donnée la diversité géographique des marchés dans lesquels le Groupe opère. Toutes les actions appropriées sont à l’étude pour minimiser cet impact potentiel.

Les approvisionnements du Groupe et l’activité de ses sites de production dépendent peu des pays où le Covid-19 s’est jusqu’à présent le plus largement propagé. Les conséquences indirectes temporaires d’un ralentissement de l’économie globale ou des déplacements internationaux sont à l’heure actuelle également limitées. Cependant, ce constat peut être amené à évoluer en fonction de l’évolution de la situation relative au corona virus dans le monde.

Un groupe engagé dans un modèle de croissance responsable  

La nouvelle signature du Groupe « For All. For Good (2) » exprime la volonté du Groupe de faire de sa mission d’entreprise « s’engager pour une alimentation plus saine et responsable pour tous » le moteur de son modèle de croissance responsable et rentable.

Le Groupe est engagé dans une démarche de progrès autour de cinq chantiers prioritaires : une alimentation saine, une agriculture durable, des emballages responsables, la réduction de son empreinte environnementale et l’accessibilité de ses produits.

En 2019, la baisse des émissions de CO2 sur les scopes 1 & 2 s’est poursuivie et a été de – 2,1 %. Bel maintient son objectif visant à atteindre la neutralité carbone de ses opérations en 2025, et a défini les plans d’action pour y parvenir.

Signature d’un accord portant sur l’acquisition de la société All In Foods (Nature et Moi)

Le Groupe Bel et les fondateurs de la société All In Foods ont signé ce jour un accord portant sur l’acquisition par Bel de cette société, qui produit la marque Nature & Moi. Bel devient l’associé majoritaire avec une participation à hauteur de 80% du capital, la famille fondatrice conservant les 20% restant. Un mécanisme de liquidité permettra à Bel de détenir 100% du capital à horizon 2024.

Cette acquisition s’inscrit dans la continuité de la stratégie du Groupe Bel engagée dès 2015 visant à élargir les activités du groupe au-delà des produits fromagers pour devenir un acteur majeur du snacking sain. Après le rachat de Safilait, acteur laitier au Maroc, puis de MOM avec ses marques Materne®, Pom’Potes® et Montblanc®, Bel réaffirme la stratégie de diversification de son offre-produits, pour se développer désormais sur trois territoires complémentaires : le laitier, le fruitier et le végétal. La réalisation définitive de l’acquisition est prévue au plus tard pour la fin du mois de mai 2020.

Dividendes

Le Conseil d’administration du 11 mars 2020 a proposé la distribution d’un dividende de 6,0 euros par action qui sera détaché le 20 mai et versé le 22 mai 2020, après approbation par l’Assemblée générale annuelle convoquée pour le mercredi 14 mai prochain.

  1. La norme IFRS 16 s’applique au 1er janvier 2018.
  2. « For all. For good” signifie “Pour tous. Pour de bon”.

Définition des indicateurs financiers chez Bel :
Le Groupe utilise en interne et dans sa communication externe des indicateurs financiers non définis par les normes IFRS. La définition des indicateurs non définis par les normes IFRS est détaillée ci-après :

La croissance organique correspond à la croissance observée du chiffre d’affaires à l’exclusion des effets de change et de périmètre (c’est-à-dire à taux de change et périmètre constants). Le taux de croissance organique est calculé en rapportant le chiffre d’affaires de la période A aux taux de change de la période A-1.

La marge opérationnelle correspond au résultat opérationnel.

Le cash flow opérationnel correspond aux flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles.

La dette financière nette est définie dans la note 4.14 de l’Annexe aux comptes consolidés ; elle est constituée des dettes financières à long et court termes, des passifs de location financement à long et à court termes, des concours bancaires courants et de la trésorerie et équivalents de trésorerie.

Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, qui peuvent dans certains cas être hors de contrôle de la Société. Une description plus détaillée de ces risques et incertitudes figure dans le Document de référence de la Société, disponible sur son site internet (www.groupe-bel.com) à partir du 3 avril 2020. Des informations plus complètes sur le Groupe Bel peuvent être obtenues sur son site internet (www.groupe-bel.com), rubrique « Information réglementée ».

A propos de Bel

Le Groupe Bel est un des leaders mondiaux du secteur des fromages de marque et un acteur majeur sur le segment du snacking sain.  Son portefeuille de produits différenciés et d’envergure internationale tels que La Vache qui rit®, Kiri®, Mini Babybel®, Leerdammer®, Boursin®, Pom’Potes® ou GoGo squeeZ® ainsi qu’une vingtaine d’autres marques locales, lui ont permis de réaliser en 2019 un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros.

12 400 collaborateurs répartis dans une trentaine de filiales dans le monde contribuent à déployer la mission du Groupe : s’engager pour une alimentation plus saine et responsable pour tous. Ses produits sont élaborés dans 32 sites de production et distribués dans près de 120 pays.

www.groupe-bel.com

------------
Contacts presse 

Groupe Bel – Agence BCW
Alice Dalla Costa / Cécile Pochard
alice.dalla-costa@bcw-global.com / cecile.pochard@bcw-global.com
01 56 03 12 26 / 01 56 03 12 95

Pièce jointe