La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 738,55
    +28,91 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Beiersdorf: retour une lgre croissance organique

·1 min de lecture

(CercleFinance.com) - Beiersdorf, le propritaire de la marque Nivea, a annonc mercredi qu'il avait renou avec une trs lgre croissance organique au troisime trimestre, une performance toutefois insuffisante pour faire oublier le net repli de son activit sur les neuf premiers mois de l'anne.

Beiersdorf a fait tat ce matin d'une croissance organique de 0,2% au titre de son troisime trimestre, sous l'effet notamment de gains de parts de march dans les produits de soin pour la peau.

Le groupe allemand, galement propritaire des marques Labello et Hansaplast, ajoute avoir ralis sur la priode janvier-septembre un chiffre d'affaires de 5,2 milliards d'euros, contre 5,7 milliards d'euros sur la mme priode de l'an dernier, soit une chute de 8,5% de son activit.

A primtre comparable et taux de change constants, c'est--dire en donnes organiques, le repli du chiffre d'affaires se limite 7,1%, comparer avec une baisse de 10,7% sur les six premiers mois de l'anne.

Pour 2020, Beiersdorf a indiqu s'attendre ce que l'volution de son chiffre d'affaires soit globalement en ligne avec le repli enregistr sur les neuf premiers mois de l'anne.

Les investisseurs, inquiets d'un possible reconfinement de l'conomie allemande, boudaient ces chiffres et passaient vendeurs sur la valeur, qui cdait plus de 4,7% dans les premiers changes.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.