La bourse ferme dans 1 h 47 min
  • CAC 40

    6 257,27
    +46,72 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 010,24
    +33,83 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    33 994,15
    -143,16 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 783,20
    -9,90 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    45 574,88
    -697,32 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 277,45
    +34,40 (+2,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,61
    +0,26 (+0,42 %)
     
  • DAX

    15 287,12
    +91,15 (+0,60 %)
     
  • FTSE 100

    6 919,75
    +24,46 (+0,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 926,48
    -23,74 (-0,17 %)
     
  • S&P 500

    4 161,35
    -12,07 (-0,29 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3853
    -0,0079 (-0,57 %)
     

Beebs: l'appli d'achat et revente d'articles pour bébé

·2 min de lecture

Grâce à l'appli Beebs, offrez le meilleur à votre bébé, à prix réduit et de façon responsable avec des articles de seconde main allant des poussettes aux vêtements en passant par les jouets. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 1,5 million d’euros

Les deux associés Arsène Huot, 32 ans (Telecom Sud Paris) et Morgan Hilmi, 31 ans (Essec) ont eu l’idée de cette start-up lorsqu’ils sont chacun devenus papas. “J’ai mesuré à quel point l’arrivée d’un enfant oblige à s’équiper de tout un tas de produits indispensables mais dont on ne se sert pas très longtemps”, témoigne Morgan Hilmi. “Le budget moyen pour un enfant de zéro à trois ans est de 6.000 euros par an”. L’appli Beebs aide les parents à acheter et vendre tout ce qui concerne leur bambin: vêtements, jouets, biberons, poussette, mobilier… Elle permet de s’équiper à moindre coût et d’éviter le gaspillage car les bébés grandissent si vite que certaines affaires n’ont pas eu le temps de s’user. Si l’acquisition de produits de seconde main paraissait impensable autrefois aux jeunes parents, aujourd’hui 80% d’entre eux ont déjà acheté un objet d’occasion pour leur enfant. Après 6 mois en version bêta, Beebs fonctionne depuis novembre dernier et compte 100.000 produits en vente et 200.000 utilisateurs. Son chiffre d’affaires double chaque mois. Le paiement est sécurisé, la livraison aisée. Tout est gratuit pour les vendeurs, les acheteurs paient 5% de commission, auxquels s’ajoutent 0,70 euro, ainsi qu’entre 2,80 et 8 euros pour la livraison, soit des tarifs comparables aux géants Vinted et Le Bon coin. Une différence toutefois, les clients ont tendance à acheter des assortiments entiers au même fournisseur qui leur ressemble, ce qui diminue les coûts de livraison.

Contact: morgan@beebs.app

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi