La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 730,48
    +239,79 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 448,12
    +212,28 (+1,39 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1682
    +0,0076 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    52 806,89
    +1 506,84 (+2,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 491,10
    +71,73 (+5,05 %)
     
  • S&P 500

    4 596,42
    +44,74 (+0,98 %)
     

BCE, Fed… les banques centrales en passe de fermer le robinet ?

·1 min de lecture

Les braises de la crise fument encore sur l'économie mondiale mais l'heure est au remballage, à petits pas, des énormes soutiens accordés par les banques centrales depuis le début de la pandémie. "Le retrait des mesures de soutien monétaire et budgétaire est inévitable. La seule question à se poser est celle du calendrier", commente Eva Sun-Wai, co-gérante pour la société d'investissement M&G. La Fed américaine a évoqué la possibilité de lancer le mouvement d'ici la fin d'année, mais entretient jusqu'ici le suspense sur le calendrier. La BCE a renvoyé à décembre la discussion sur le sien.

Et les banquiers centraux rivalisent d'expressions pour suggérer que le resserrement sera lent. Dernière en date, la patronne de la BCE, Christine Lagarde, a pris des accents thatchériens selon les observateurs pour affirmer début septembre : "The lady is not tapering", soit "la dame ne resserre pas". Pourquoi cette allure très progressive ? La période est sensible : la sortie du tunnel de la crise sanitaire est lente et les indicateurs économiques encore erratiques, notamment aux Etats-Unis et en Chine, moteur de l'économie mondiale.

>> A lire aussi - Taux d’intérêt : "la BCE va acheter moins de titres, mais ne coupera pas le robinet de sitôt”

Soumis à une inflation en hausse, plusieurs pays émergents, comme le Brésil, la Russie, le Mexique, la République Tchèque ou la Corée du Sud, ont déjà relevé leurs taux d'intérêt. Des hausses qui renchérissent le coût du crédit, évitant ainsi une surchauffe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une fusion TF1 - M6 “aboutirait à un monopole de fait, la publicité doit évoluer !”
Plan de restructuration chez Renault : des départs et des embauches d'ici à fin 2024
Rothschild garde du potentiel : le conseil Bourse du jour
Comptes rémunérés, prêts… des sociétés crypto empiètent sur le terrain des banques, les régulateurs vigilants
Brexit : Marks & Spencer va fermer plus de 50% de ses magasins en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles