La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    24 057,72
    +40,50 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

La BCE face à l'inflation et un risque de fragmentation de la zone euro : le conseil Bourse du jour

Les risques de récession augmentent de part et d’autre de l’Atlantique. L’économie des Etats-Unis a peut-être d’ailleurs déjà basculé, à l’aune du modèle de prévision de la Fed d’Atlanta. Ce modèle tablait dernièrement, après notamment la publication de l’indice ISM (indice des directeurs d’achats) manufacturier, sur une contraction du PIB américain de 2,1% au second trimestre, soit une récession technique (à savoir deux trimestres consécutifs de chute du PIB) dans la mesure où le PIB s’était déjà contracté de 1,6% au premier trimestre. “Plusieurs membres de la Fed, dont son président Jerome Powell, semblent assez “confortables” avec “ce scénario d’une récession qui serait presque un point de passage obligé pour refroidir la machine inflationniste”, relève Alexandre Baradez, responsable de la recherche marchés chez IG France.

Et la zone euro n’est pas mieux lotie, entre les retombées de la guerre en Ukraine (incertitudes sur l’approvisionnement en énergie, etc.), une confiance des ménages en berne, une envolée de l’inflation qui rogne le pouvoir d’achat et la consommation, une BCE qui “retire progressivement le bol de punch” et l’envolée des taux à long terme… Une envolée des taux toutefois très différenciée selon les pays, l’écart de taux entre l’Allemagne et des Etats très endettés comme l’Italie s’étant significativement élargi, ces derniers temps. De quoi alimenter un phénomène de fragmentation en zone euro, voire un scénario de nouvelle crise des dettes publiques, qui pourrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault choisit un fonds allemand pour reprendre La Fonderie de Bretagne
Marché de l'électricité : la Cour des comptes demande des évolutions rapides
Hinkley Point : la justice annule une amende de 5 millions d'euros contre EDF pour fausse information
Grève SNCF : les perturbations à prévoir ce mercredi
Rebond des cours du pétrole ce lundi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles