La bourse ferme dans 2 h 4 min
  • CAC 40

    5 822,68
    +12,95 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 712,86
    +5,14 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,2057
    -0,0031 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 707,90
    -25,70 (-1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    42 205,27
    +1 285,91 (+3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,10
    +27,00 (+2,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,91
    +1,16 (+1,94 %)
     
  • DAX

    14 079,33
    +39,53 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    6 643,02
    +29,27 (+0,44 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3958
    +0,0002 (+0,01 %)
     

BCE: Il est encore possible de baisser le taux de dépot, dit Knot

·1 min de lecture
BCE: IL EST ENCORE POSSIBLE DE BAISSER LE TAUX DE DÉPOT, DIT KNOT

AMSTERDAM (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a la possibilité de réduire davantage son taux de dépôt si cela est nécessaire pour améliorer les conditions de financement et atteindre son objectif d'inflation, a déclaré mercredi Klaas Knot, membre du conseil des gouverneurs.

"Il est encore possible de réduire les taux (...) Mais bien sûr, cela devrait être vu en conjonction avec notre orientation monétaire globale, déterminée par une multiplicité d'outils", a déclaré le gouverneur de la banque centrale des Pays-Bas dans une interview à Bloomberg TV.

Klaas Knot a déclaré que la BCE suivrait de près le récent renchérissement de l'euro afin d'en déterminer les effets sur les perspectives d'inflation.

"C'est l'un des facteurs que nous prenons en compte dans l'évaluation de l'évolution de l'inflation", a-t-il déclaré.

"Si elle devait menacer de faire dérailler notre objectif d'inflation, alors bien sûr nous aurions les outils disponibles pour contrer cela".

Il s'est dit "prudemment optimiste" quant à la reprise économique en Europe cette année, la vaccination contre le COVID-19 devant laisser une plus grande place pour un rebond de l'activité économique au second semestre.

Les taux d'intérêt en zone euro vont rester durablement bas, a ajouté Klaas Knot, la faiblesse de la production limitant l'inflation. "Il faut voir comment cela va se passer, avant que nous puissions commencer à parler de normalisation des taux d'intérêt".

La BCE a maintenu la semaine dernière le taux de la facilité de dépôt à -0,5%. Le taux de refinancement reste fixé à zéro.

(Bart Meijer, Laetitia Volga et Blandine Hénault pour la version française, édité par Patrick Vignal)