La bourse est fermée

BCE: Christine Lagarde est désormais attendue au tournant

1 / 2

La BCE maintient ses taux et lance sa revue stratégique

Sans toucher à sa politique monétaire, la Banque centrale européenne devrait livrer jeudi des indices sur la remise à plat de sa stratégie, grand chantier de l'année, et atténuer son pessimisme sur les risques économiques.

En bientôt trois mois à la tête de l'institution, Christine Lagarde, appréciée pour sa gestion collégiale et son abord chaleureux, "devrait profiter de sa lune de miel sans avoir à se soucier des décisions politiques immédiates", estime Andrew Kenningham, économiste chez Capital Economics.

En d'autres termes, les gardiens de l'euro ne devraient rien changer au paquet de mesures imposées en septembre par Mario Draghi en fin de mandat, au prix de divisions internes sans précédent.

Objectif symétrique

Si Mme Lagarde s'est efforcée de ressouder le conseil de 25 membres, de surcroît renouvelé en partie, elle est attendue sur le fond: préciser les contours de sa revue stratégique de politique monétaire promise cette année. L'exercice n'a pas été mené depuis 2003, et vient après huit ans d'un mandat de Mario Draghi scandé par les crises.

La partie "la plus importante" du réexamen "portera sur la définition de la stabilité des prix et de la manière de l'atteindre", est convaincu Carsten Brzeski, économiste chez ING. 

Cette stabilité se définit depuis 2003 par un objectif d'inflation "proche mais inférieur à 2%", derrière lequel la BCE court depuis sept ans et qu'elle pourrait reformuler en introduisant l'idée...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi