Marchés français ouverture 5 h 56 min
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 523,80
    -118,03 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 396,38
    -946,34 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,81
    -6,63 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

“La BCE et Bruxelles ont sauvé l’Europe, face à la crise du Covid-19”

·1 min de lecture

Il faut imaginer ce qu’auraient été, en l’absence de la politique de soutien conjointe de la BCE et de l’UE, les conséquences d’une explosion désordonnée des déficits en Europe, la réaction différenciée des marchés face à la situation de chaque État et le risque de dislocation de la zone euro. La BCE a réussi cette performance à partir de mesures de rachat d’obligations souveraines, dont la simplicité de principe et la puissance méritent d’être soulignées. En promettant aux États le rachat des obligations nouvellement émises, et surtout leur renouvellement à échéance, la BCE les a également incités à en allonger progressivement les durées, passant de quelques mois ou années à plusieurs dizaines d’années.

Cet aspect des choses quelque peu technique a et continue d’avoir une incidence considérable sur le profil de la dette des États et sur les besoins d’emprunts. Jusqu’à présent, ces derniers empruntaient beaucoup, de façon quasi continue pour des durées relativement courtes. Il leur fallait emprunter en effet deux fois, la première pour rembourser les obligations échues, et la seconde pour financer les nouveaux déficits.

>> A lire aussi - Comment fonctionnent les armes de la BCE ?

Le rachat par la BCE des obligations nouvellement émises, de longues ou très longues durées, et son engagement de renouvellement à échéance ont pour effet la réduction des besoins de remboursements intermédiaires. Une proportion de plus en plus grande de la dette à court ou moyen terme est ainsi transformée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Bientôt, Google vous indiquera le temps d’attente à la caisse du supermarché ou les places libres dans le RER…”
El Zonte, spot de surf devenu épicentre du Bitcoin au Salvador
Rachat d’Office Depot : des dizaines de salariés veulent faire appel face au spectre du "carnage social" !
Boa Concept débarque à la Bourse de Paris !
La hausse du gazole non routier reportée à juillet 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles