La bourse ferme dans 5 h 55 min
  • CAC 40

    7 045,62
    -36,39 (-0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,59
    -22,04 (-0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0825
    -0,0032 (-0,29 %)
     
  • Gold future

    1 920,30
    -18,90 (-0,97 %)
     
  • BTC-EUR

    21 172,58
    -503,94 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,59
    -18,28 (-3,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,61
    -1,29 (-1,66 %)
     
  • DAX

    15 034,30
    -91,78 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 727,79
    -57,08 (-0,73 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2311
    -0,0043 (-0,35 %)
     

Bazin (Saint-Gobain) : "L’Europe ne doit pas être naïve"

Challenges

En prélude au Sommet de l'économie qui aura lieu ce jeudi, Benoît Bazin, directeur général de Saint-Gobain, se dit prêt à "verdir vite et fort mais dans un cadre plus protecteur".

Challenges - Flambée des prix de l’énergie, décarbonation à marche forcée, comment l’industrie peut-elle faire face à ces défis?

Benoît Bazin - Par l’innovation. Réviser les processus de fabrication pour améliorer l’efficacité énergétique et recourir à une énergie verte, revoir les approvisionnements, favoriser le recyclage: les enjeux de décarbonation sont complexes mais ce sont aussi des défis technologiques motivants pour un industriel. Ainsi, ce printemps, Saint-Gobain a réalisé deux premières mondiales: nous savons désormais produire en zéro carbone des plaques de plâtre et du verre plat, en utilisant du biogaz et des matériaux 100% recyclés. Pour nos ingénieurs, c’était comme une course à la Lune! Et ça ne coûte pas deux fois plus cher que les matériaux classiques: avec les avancées technologiques et la mise à l’échelle industrielle, l’écart de prix peut être comblé.

EvenementInscrivez-vous au Sommet de l'Economie du 1er décembre

Le Green Deal européen est-il un bon cadre?

L’objectif de l’Union européenne d’atteindre la neutralité carbone en 2050 est très ambitieux, et donc contraignant. Au moins, il y a de la visibilité, un calendrier par étapes: désormais, tous les grands groupes industriels ont aligné leur feuille de route et démarré des programmes d’investissements massifs. Et il y a des aides publiques "vertes" à la clé. Emmanuel Macron vient d’annoncer que l’enveloppe de cinq milliards d’euros pour le financement d’investissements de transition pourrait passer à dix. L’industrie européenne est engagée dans la "bifurcation". Mais attention qu’elle ne soit pas la seule. Aujourd’hui, la Chine et les Etats-Unis disposent d’une énergie beaucoup moins chère, de réglementations moins contraignantes, alignent autant voire plus de milliards et se montrent plus protectionnistes. L’Europe ne doit pas être naïve.

Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières de l’Europe n’est pas une protection suffisante?

Ne portant que sur quelques produits de base, il est con[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi