Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • Nikkei 225

    37 961,80
    -509,40 (-1,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0673
    +0,0052 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    16 251,84
    +2,87 (+0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 228,23
    -1 436,29 (-2,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     

Bayonne : elles se font passer pour des inspectrices de la SPA pour voler des animaux de compagnie

Andrew S. - Unsplash

C'est une affaire pour le moins choquante qui a récemment secoué le Pays basque. Deux femmes inconnues se sont fait passer pour des enquêtrices de la Société protectrice des animaux (SPA) de Bayonne dans le but de voler des animaux de compagnie aux domiciles des propriétaires. Nul besoin de dire qu’à la suite de ces méfaits, la méfiance règne parmi les propriétaires d'animaux à Bayonne et ses environs. La SPA a lancé l'alerte via des réseaux sociaux. Il s'agit de deux femmes qui se prétendent «enquêtrices maltraitance» de la SPA locale, rapporte France Bleu Pays Basque.

«Depuis quelque temps, nous avons des échos comme quoi plusieurs femmes se font passer pour des enquêtrices du Refuge Spa Bayonne allant même jusqu'à donner les noms de nos enquêtrices de terrain. Elles tentent de dérober des animaux», indique la SPA de Bayonne dans un message publié sur Facebook. Les fausses inspectrices prétendent agir au nom de la SPA en affirmant que les animaux sont maltraités et qu'ils doivent être confiés à l'association. Une pratique mensongère qui a conduit la SPA à porter plainte pour usurpation d'identité. La SPA rappelle que ses membres sont munis d'un ordre de mission et d'une carte d'enquêteur, et qu'il est légitime de demander à vérifier leur identité.

Sylvie Gauthier, membre de l'équipe de la SPA de Bayonne, a révélé que ce comportement frauduleux n'est pas un incident isolé. «Ce signalement isolé a été réitéré par d’autres personnes», explique-t-elle à nos confrères. Une autre fois, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance chômage : la réduction de la durée d’indemnisation incite-t-elle au retour à l’emploi ?
Attention, l’arnaque à la poubelle continue de faire des victimes
Grève du 2 avril : pourquoi les enseignants s’opposent au «tri des élèves»
JO 2024 : comment la SNCF compte réduire par deux le temps d’intervention lors de l’événement
Seine-Saint-Denis : ils jetaient illégalement les déchets des grands restaurants et ministères