Marchés français ouverture 2 h 7 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 848,26
    +837,33 (+2,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1912
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,76
    +0,76 (+0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    27 577,05
    -1 186,24 (-4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    791,18
    -59,17 (-6,96 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Bayer sabre dans l’emploi en France, le site de Lyon très touché

·1 min de lecture

Bayer va tailler dans l'emploi en France. En pleine "transformation", le géant allemand de la chimie va supprimer 474 postes. Face la crise engendrée par la pandémie, "nous avons plutôt bien résisté par rapport à d’autres secteurs, mais nous avons des évolutions de marchés plutôt défavorables au niveau de la division pharma et Crop Science (produits phytosanitaires), ce qui nous incite à être prudents", explique à l’AFP Laurent Besse, le directeur des ressources humaines de Bayer en France.

Sur les 474 postes supprimés, 110 étaient vacants d'après M. Besse, pour qui le PDV est motivé par "une recherche d'efficience et un recentrage sur les activités clés du groupe". Près de 40% des salariés qui ont accepté les mesures proposées partiront dans le cadre d’une pré-retraite. La réduction des effectifs - "qui n'est pas un plan de licenciements", insiste-t-on chez Bayer -, concerne principalement les fonctions supports (RH, achats, informatique). Le siège social de Lyon perd ainsi environ 240 postes sur 600.

>> A lire aussi - Fichage par Monsanto: au moins sept pays européens concernés

La division Crop Science est elle aussi concernée, avec la réorganisation des usines face à la baisse des volumes produits. Bayer explique chercher à la "transformer et à l'adapter aux évolutions du monde agricole, en trouvant des alternatives à certains produits phytosanitaires, avec l'enjeu de la pression sociétale autour de l’environnement". Le site industriel de Villefranche-sur-Saône (Rhône) perd (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pierre et Vacances : les Center Parcs vont monter en gamme, "modernisation radicale"
Bernard Arnault redevient le deuxième homme le plus riche du monde !
Vaccin Covid-19 CoVepiT : le français OSE Immunotherapeutics obtient un gros financement de l’Etat
Le Puy du Fou condamné après un grave accident
Natixis s'offre la start-up de e-cartes cadeaux Jackpot

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles