La bourse ferme dans 4 h 8 min
  • CAC 40

    6 536,29
    +63,94 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 761,22
    +35,83 (+0,96 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0199
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 799,10
    +7,90 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    23 580,24
    +864,80 (+3,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,70
    +24,47 (+4,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,48
    -1,53 (-1,72 %)
     
  • DAX

    13 677,25
    +103,32 (+0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 473,26
    +33,52 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2101
    +0,0030 (+0,25 %)
     

Ces batteries pourraient résoudre les problèmes d'énergie en Europe

Cet hiver risque d’être compliqué pour beaucoup de pays d’Europe, notamment ceux qui dépendent fortement du gaz russe. Ce manque à gagner pourrait être compensé en partie en multipliant les installations d’énergies renouvelables. Toutefois, la production est trop variable pour en dépendre complètement sans aussi installer de grosses batteries, généralement au lithium, chères à produire. Une entreprise finlandaise a peut-être trouvé une solution low tech avec une batterie saisonnière à base de sable.

Polar Night Energy vient de terminer sa première installation commerciale dans la ville de Kankaanpää. Sa batterie prend la forme d’un silo rempli de sable de construction. Lors d’un surplus de production d’électricité, l’excédent est utilisé pour chauffer le sable jusqu’à 500 °C. Ce sable, parfaitement ordinaire, peut conserver cette chaleur pendant des mois. La batterie, qui mesure environ quatre mètres de large et sept mètres de haut, contient environ 100 tonnes de sable. Elle a une capacité de 8 MWh (mégawattheures) et une puissance de chauffage de 100 kW (kilowatts).

Une solution sans produit dangereux

Cette énergie n’est pas reconvertie en électricité lorsque la demande augmente car le rendement est pour l’instant assez médiocre. En revanche, la chaleur emmagasinée peut être conservée jusqu’en hiver et transférée dans de l’eau pour chauffer les maisons, les bureaux et même la piscine locale. C’est une solution qui n’utilise aucune matière dangereuse, ne nécessite que très peu d’entretien et peut fonctionner pendant des décennies.

L’étape suivante sera de créer une batterie beaucoup plus grande. Les ingénieurs ont indiqué que la prochaine pourrait être mille fois plus grande. Selon l’entreprise, la température interne de la batterie pourrait atteindre jusqu’à 1.000 °C, avec une capacité de 20 GWh (gigawattheures) et délivrer une puissance de 100 MW (mégawatts). Elle offre déjà d’énormes avantages pour le chauffage en hiver, mais si les ingénieurs peuvent trouver...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles