La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 501,60
    -157,51 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 877,10
    +9,10 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    11 618,83
    +230,96 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,45
    +0,82 (+0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,65
    -0,52 (-1,44 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 911,59
    -274,00 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    3 269,96
    -40,15 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2954
    +0,0031 (+0,24 %)
     

Cette batterie en nano-diamants a une durée de vie de plusieurs milliers d'années

Futura avec l'AFP-Relaxnews
·2 min de lecture

Une start-up californienne, NDB, travaille d'arrache-pied pour mettre au point de toutes petites batteries quasi éternelles, à base de nano-diamants. Ses chercheurs évoquent ainsi une durée de vie de quelque 28.000 ans ! L'idée est de pouvoir en équiper, demain, la majorité de nos appareils électroniques, du smartphone à l'ordinateur en passant par tous les objets connectés du quotidien qu'il n'y aurait plus besoin de recharger.

Une batterie en nano-diamants radioactifs à la durée de vie quasi illimitée, alternative infiniment plus durable à la classique lithium-ion. Ce support présente par ailleurs une densité énergétique 57.000 fois supérieure aux batteries actuelles, ces nano-diamants radioactifs étant en réalité composés de déchets nucléaires.

Cette batterie nouvelle génération composée de nano-diamants radioactifs pourrait être « quasi éternelle ». © NDB

Une batterie qui s’auto-recharge !

Le circuit intégré de ces batteries leur permet en outre de s'auto-recharger et, comme si cela ne suffisait pas, le tout se révèle quasiment incassable. Si en théorie ce type de batterie pourrait donc durer des millénaires, il est plus réaliste d'évoquer une dizaine d'années de fonctionnement à plein régime, pour une utilisation intensive. Outre les smartphones et leur cohorte d'appareils connectés à la maison, ces batteries pourraient également équiper un jour des voitures ou même des implants médicaux. La quête de batteries qui ne se déchargent plus et qui pourraient ainsi fonctionner des années est un véritable défi pour demain, pour un monde plus vert avec des technologies définitivement plus durables.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura