Publicité
La bourse ferme dans 1 h 28 min
  • CAC 40

    8 080,05
    -22,28 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 017,29
    -20,31 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    39 118,85
    +53,59 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 341,30
    +4,10 (+0,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 816,41
    -901,89 (-1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 417,19
    -50,91 (-3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,46
    +0,59 (+0,77 %)
     
  • DAX

    18 615,65
    -75,67 (-0,40 %)
     
  • FTSE 100

    8 314,83
    -24,40 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    16 812,77
    +76,74 (+0,46 %)
     
  • S&P 500

    5 288,00
    +20,16 (+0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2725
    +0,0027 (+0,21 %)
     

Une bataille juridique pousse l'Institut Paul Bocuse à changer de nom

Pixabay

L'Institut Paul Bocuse dévoile son nouveau nom. En conflit juridique avec le fils de Paul Bocuse autour de l'utilisation du nom du chef mythique lyonnais décédé en 2018, l'institut culinaire éponyme a révélé jeudi 27 avril son nouveau nom, Institut Lyfe, censé porter de nouvelles ambitions.

Le mot Lyfe vaut pour "Lyon for excellence" ("Lyon pour l'excellence" en français), a expliqué devant la presse le directeur de l'Institut Dominique Giraudier, justifiant l'acronyme à consonance anglophone par l'ambition de l'école de "devenir la référence internationale des formations d'excellence" aux métiers de l'hôtellerie et de la restauration.

Selon le président de l'institut, Gilles Pélisson, ce brusque changement d'identité n'a pas été contraint par la procédure lancée il y a quelques mois par Jérôme Bocuse pour utilisation abusive du nom de son père par l'école. "On a une lettre écrite par Paul Bocuse à mon oncle Gérard Pélisson dans laquelle il donnait gratuitement l'usage du nom Institut Paul Bocuse jusqu'en 2037, donc il y a une grande sérénité de ce point de vue-là. Nous on regarde devant", a coupé l'ex-PDG d'Eurodisney et TF1, sans faire plus de commentaires.

De son côté, Jérôme Bocuse a dit dans un bref communiqué "prendre acte" de cette décision qui a devancé l'issue judiciaire, tout en regrettant que "rien n’ait été évoqué sur les conséquences de ce choix et ses nombreuses répercussions". L’héritier de la famille et légataire du nom dénonce depuis plusieurs années l’usage abusif (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aéronautique : tout savoir sur le toboggans d'évacuation des avions de ligne
"Notre objectif : réduire l'attente des passagers" Augustin de Romanet, Pdg du groupe ADP
CAC 40 : un rebond espéré pour finir la semaine sur une bonne note
Chez l'Amazon russe, les salariés soumis à un contrôle en sous-vêtements pour lutter contre le vol
Air France-KLM propose une nouvelle classe Affaires "low cost"