Marchés français ouverture 4 h 17 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 209,01
    +183,55 (+0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,1641
    +0,0023 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    25 761,31
    +351,56 (+1,38 %)
     
  • BTC-EUR

    53 085,69
    -726,16 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,98
    -6,66 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Bataclan : Valls porte plainte contre Arte après un reportage polémique

·1 min de lecture
L'ancien conseiller municipal barcelonais annonce qu’il lance une action judiciaire contre Arte, notamment au titre de « diffamation envers une personne publique ».

L'ancien Premier ministre français ne digère pas la diffusion d'un documentaire qu'il estime « odieux », rapporte « Marianne ».

Manuel Valls ne se laisse pas faire. L'ancien Premier ministre français a annoncé, via son compte Twitter, qu'il comptait déposer plainte contre la chaîne de télévision Arte. Dans son viseur, rapporte Marianne : un documentaire diffusé par le média franco-allemand le 3 septembre dernier. Le programme, intitulé « Les Ombres du Bataclan », s'interrogeait sur les défaillances des services de sécurité français avant, pendant et après les attentats du 13 novembre 2015.

À LIRE AUSSIProcès du 13 Novembre : « Le Bataclan, c?était la cible finale »

Il pointe notamment le comportement de Manuel Valls à l'époque Premier ministre de François Hollande. Une attaque que le principal concerné résume ainsi : le documentaire sous-entend qu'il aurait privilégié, « comme Premier ministre, des intérêts électoraux au détriment de l'efficacité des interventions des forces de l'ordre lors de la nuit des attentats ».

Plainte pour diffamation

« Cela revient à m'imputer un cynisme quasi diabolique puisque je n'hésiterais pas à sacrifier des vies humaines sur l'autel d'un tortueux calcul électoral », lâche Manuel Valls, qui estime que de telles accusations « dépassent largement les limites admissibles de la liberté d'expression ». En conséquence, l'ancien conseiller municipal barcelonais annonce qu'il lance une action judiciaire contre Arte, notamment au titre de « diffamation envers une personne publique ».

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles