La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 843,00
    +19,00 (+1,04 %)
     
  • BTC-EUR

    40 742,75
    -54,66 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,23
    +27,67 (+2,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,40
    +1,58 (+2,48 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4095
    +0,0043 (+0,31 %)
     

Basket - NBA - Vainqueurs face aux Indiana Pacers, les Atlanta Hawks se relancent en NBA

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Portés par leur cinq de départ, les Atlanta Hawks ont dominé les Indiana Pacers dimanche (129-117). Les New York Knicks l'ont emporté après prolongation contre les New Orleans Pelicans (122-112, a.p.). Les Atlanta Hawks n'ont pas traîné pour se remettre de la défaite concédée à domicile contre les Milwaukee Bucks (109-120). Dimanche soir, la franchise de l'État de Géorgie a dominé les Indiana Pacers (129-117) en se reposant notamment sur son cinq majeur, au sein duquel John Collins a effectué un retour discret (8 points). En revanche, Clint Capela (25 points, 24 rebonds), Bogdan Bogdanovic (23 points), Kevin Huerter (23 points) et Trae Young (34 points, 11 passes) ont tous brillé face à un Malcolm Brogdon (29 points) seulement soutenu par Domantas Sabonis (18 points, 15 rebonds, 5 passes). Atlanta a notamment fait la différence dans le premier quart-temps (35-23), pour ensuite gérer son avantage jusqu'au bout, non sans quelques frayeurs. lire aussi Tous les résultats Grâce à ce quatrième succès en cinq rencontres, les Hawks ont recollé au Boston Celtcis (31v-26d) dans la bagarre pour la quatrième place de la Conférence Est. Dans le même temps, les New York Knicks de Frank Ntilikina (1 rebond, 1 passe et 1 contre pour 4 minutes de jeu) se sont employés pour venir à bout des New Orleans Pelicans (122-112, a.p.) de Zion Williamson (34 points). L'intérieur Julius Randle, qui porte les Knicks depuis le début de la saison s'est une nouvelle fois mis en évidence (33 points, 10 rebonds) tandis qu'Eric Bledsoe (22 points) a manqué le tir de la gagne pour les visiteurs à l'issue du temps réglementaire (103-103). lire aussi Zion Williamson, la nouvelle star de la NBA Les Knicks confirment leur très grosse forme du moment avec un sixième succès de rang, meilleure série en cours dans la Ligue (ex aequo avec Boston). Une bonne passe synonyme de sixième place (30v-27d) à l'Est. Battus pour la troisième fois de suite, les Pels plongent à l'Ouest (25v-32d, 11e).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.