La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    46 718,93
    -3 467,32 (-6,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Basket - NBA - Porté par Giannis Antetokounmpo, Milwaukee domine Brooklyn en ouverture de la saison NBA

·2 min de lecture
Basket - NBA - Porté par Giannis Antetokounmpo, Milwaukee domine Brooklyn en ouverture de la saison NBA

Quelques minutes après avoir reçu leurs bagues de champion 2021, les Milwaukee Bucks ont idéalement lancé leur saison en battant facilement Brooklyn (127-104). MVP de la finale en juillet, Giannis Antetokounmpo (34 points) a brillé. Soixante-quinze ans après une victoire étriquée des New York Knicks sur les Toronto Huskies (68-66) pour lancer l'aventure NBA en 1946 (à l'époque Basketball Association of America), la Ligue de basket nord-américaine a soufflé ses bougies en fanfare mardi soir à Milwaukee. Champions en titre, les Bucks ont retrouvé leur public avec une victoire convaincante contre Brooklyn (127-104). Quelques instants après avoir reçu sa bague, Giannis Antetokounmpo a attaqué sa soirée avec envie, martyrisant les intérieurs des Nets près du cercle et enchaînant les rebonds offensifs. Plus mordants, les Bucks ont suivi le sillage du « Greek Freak » pour créer un premier écart (37-25, 12e). Comme en demi-finale de Conférence, la machine Kevin Durant a commencé à chauffer. Entre tirs primés, jeu au poste et caviars, « KD » a ramené les Nets à cinq points (64-59, 23e).

lire aussi Le guide de la saison NBA Harden bien contenu Mais cette fois, Durant (32 points) était trop seul. Kyrie Irving est écarté en attendant de se faire vacciner et James Harden (16 points) a été bien contenu par une défense des Bucks vite privée de Jrue Holiday, sorti blessé au talon. Puis, Giannis Antetokounmpo a repris son entreprise de démolition près du cercle, sous les yeux des pilotes de Formule 1, Pierre Gasly et Charles Leclerc, avant le Grand Prix des États-Unis dimanche. Un dunk du « Greek Freak », plus la faute d'Harden, à cinq minutes du buzzer a enterré le suspense (112-95, 43e). Le Grec termine meilleur marqueur, rebondeur et passeur (32 points, 14 rebonds, 7 passes) des Bucks, bien décidés à retourner en finale NBA.

Pour Brooklyn, et malgré l'étincelle Patty Mills (21 points, 7 tirs primés réussis sur 7 tentés), il faudra trouver un équilibre sans Kyrie Irving, dès vendredi chez un autre cador de la Conférence Est : Philadelphie. lire aussi Le protocole anti-Covid de la NBA détaillé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles