La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 067,89
    +184,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    12 416,46
    +67,09 (+0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    +0,0034 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    15 968,46
    +326,60 (+2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,09
    +6,68 (+1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 679,34
    +10,33 (+0,28 %)
     

Basket - NBA - NBA : Danny Green ne pense pas que LeBron James sera présent à la reprise

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Si la saison NBA 2020-2021 devait commencer fin décembre, Danny Green ne pense pas que son coéquipier LeBron James serait présent. Danny Green, récent champion NBA avec les Los Angeles Lakers, a annoncé sur le NBA Ringer Show que LeBron James pourrait ne pas être présent à la reprise de la saison NBA si celle-ci devait démarrer aux alentours du 22 décembre. « Si on recommence en décembre, je pense que beaucoup de gars seront du genre, 'Je ne serai pas là' », a déclaré Green. « Si on reprend aussi rapidement, je ne m'attends pas à voir LeBron ici. Je ne m'attends pas à le voir durant tout le premier mois de la saison. Il travaillerait probablement avec nous, mais globalement je ne m'attends pas à ce que les gars possèdent l'envie d'être là. »

Pour cause, les joueurs des Lakers et des Heat, les finalistes de la dernière saison, ont joué le Game 6 des Finales NBA le 11 octobre. Si la saison devait reprendre le 22 décembre avec un camp d'entraînement qui démarrera selon certaines sources le 1er décembre, cela ne laisserait même pas deux mois de vacances pour les joueurs concernés, une cinquantaine de jours pour être exacte. Un temps trop court selon Danny Green qui ne voit pas un joueur comme LeBron James, 36 ans en décembre, reprendre si tôt. Une course contre-la-montre pour la Ligue De l'autre côté, les huit équipes n'ayant pas été invitées dans la « bulle NBA » (les Bulls, Hawks, Warriors, Knicks, Timberwolves, Hornets, Cavaliers, Pistons) n'ont plus joué depuis le 11 mars, jour où le commissaire Adam Silver a suspendu la NBA. Si la saison prochaine devait commencer plus tard que décembre, en février ou mars par exemple, cela voudra dire qu'une centaine de joueurs et plusieurs équipes n'auront pas joué un match professionnel pendant quasi une année entière, une situation loin d'être idéale non plus. Toutes ces interrogations sont des casse-tête pour la ligue qui devra y répondre et trouver les solutions adéquates pour toutes les équipes dans les jours qui viennent. En effet, si un retour de la NBA pour Noël est vraiment dans les tuyaux, la ligue n'aura plus qu'un mois pour préparer la draft (prévu le 18 novembre), la free agency (pas de date annoncée), décider du plafond salarial disponible, du calendrier ainsi que comment gérer les déplacements des équipes avec le virus qui circule encore. C'est une course contre-la-montre qui va s'engager pour la ligue et les franchises qui la représente.