La bourse ferme dans 5 h 24 min
  • CAC 40

    5 788,03
    +84,81 (+1,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 687,52
    +51,08 (+1,40 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2057
    -0,0031 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 743,70
    +14,90 (+0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    39 489,25
    +1 800,59 (+4,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    956,88
    +23,74 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,33
    +0,83 (+1,35 %)
     
  • DAX

    13 943,61
    +157,32 (+1,14 %)
     
  • FTSE 100

    6 586,87
    +103,44 (+1,60 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3964
    +0,0042 (+0,30 %)
     

Basket - NBA - NBA : Caris LeVert (Indiana Pacers) opéré avec succès d'une tumeur au rein

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'arrière d'Indiana Caris LeVert est passé sur le billard. Sa franchise a annoncé espérer qu'il se remette totalement de la tumeur au rein gauche qui lui a été retirée mardi. Le nouvel arrière d'Indiana Caris LeVert (26 ans) retrouvera peut-être l'intégralité de ses capacités. C'est l'espoir entretenu, en tout cas, par le communiqué des Pacers diffusé mardi et évoquant l'opération, un succès selon l'équipe, subie par l'ancien joueur de Brooklyn, visant à lui extraire une tumeur située sur son rein gauche. Indisponible pour une durée indéterminée Transféré dans l'Indiana dans le cadre de l'échange à plusieurs ayant permis aux Nets d'enrôler James Harden, LeVert avait subi la batterie traditionnelle de tests médicaux. Ceux-ci avaient mis au jour un carcinome basocellulaire. Selon les Pacers, aucun autre traitement ne serait nécessaire à cette heure pour soigner le joueur, qui reste néanmoins indisponible pour une durée indéterminée. lire aussi Calendrier et résultats « D'une certaine façon, cet échange a permis de découvrir ce qu'il se passait dans mon corps. Cela m'a sans doute sauvé sur le long terme, soufflait le joueur il y a une semaine. À l'annonce de cette nouvelle, beaucoup de choses me sont passées par la tête. Je ne savais pas vraiment ce qu'il se passait... Désormais, j'ai juste hâte de retrouver une santé optimale et de retrouver les terrains. Pour moi, le plus important est de protéger mon corps et de m'assurer de pouvoir vivre longtemps. Je ne pense pas vraiment au basket en ce moment. »