Marchés français ouverture 4 h 36 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 938,30
    -352,71 (-1,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,2008
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 442,68
    +5,84 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    32 303,72
    -1 334,21 (-3,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    963,51
    -28,97 (-2,92 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

Basket - Jeep Elite - En Jeep Elite, Gravelines explose, Monaco et l'Asvel assurent

·3 min de lecture

Monaco, le leader, a battu Gravelines de 53 points lors de l'un des quatre matches en retard disputés dimanche. Pau a sans doute fait un pas décisif vers le maintien. Monaco - Gravelines : 122-69 (9e journée) Match improbable à Gaston Médecin avec le troisième plus grand écart de l'histoire de la LNB (créée en 1987), la plus lourde défaite jamais concédée par Gravelines et le plus grand nombre de points marqués cette saison par une équipe en Jeep Élite (de loin) avec les 122 de Monaco, le leader du Championnat. Neuf Monégasques ont rendu une évaluation supérieure à dix. C'est le huitième revers consécutif du BCM, les deux derniers avec un entraîneur intérimaire, Sébastien Devos, et le troisième de suite en encaissant plus de 100 points. Quinzièmes et au bord de la zone de relégation, les Nordistes vont préparer le derby contre Le Portel (mercredi) la peur au ventre. lire aussi Le classement Le Portel - Le Mans : 88-63 (9e journée) Le BCM peut d'autant plus craindre « l'Opalico » (le clasico de la Côte d'Opale) que Le Portel a réussi dimanche une démonstration à domicile face à une équipe de play-offs, Le Mans, une fois passé un départ raté (6-12, 4e). Une revanche pour l'ESSM, qui restait sur quatre défaites, puisque les Sarthois les avaient écrasés chez eux le 13 avril (90-61). Privé une nouvelle fois de son meneur canadien Kaza Kajami-Keane, le MSB a perdu trop de ballons (21) pour être dans le coup.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Asvel - Boulazac : 96-80 (30e journée) Le match entre le dernier champion en date (en 2019) et le dernier du Championnat a logiquement tourné en faveur de l'Asvel, qui a fait la course en tête de la 3e à la dernière minute dans le sillage de Guershon Yabusele (16 points en 17 minutes). Cela a permis à TJ Parker de faire jouer pour la première fois le prometteur Kymany Houinsou (9 points en 14 minutes), né en 2004 comme Victor Wenbanyama (Nanterre), qui vient de signer un contrat aspirant lui permettant de jouer en pro. Ce grand meneur (1,98 m) prend numériquement la place de Derrick Walton Jr, libéré par l'Asvel.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cholet - Pau-Lacq-Orthez : 75-78 (9e journée) L'effet Bartecheky ne s'estompe pas pour l'Elan Béarnais, bien au contraire. Pau a obtenu sa sixième victoire en onze matches avec son nouvel entraîneur, cinq jours après avoir marqué les esprits en écrasant Dijon (79-54). Ce succès obtenu après avoir mené quasiment tout le match, avec un trois points crucial de CJ Williams dans le money time pour éviter le hold-up, permet à l'Elan de compter désormais deux succès de plus que le premier relégable, Châlons-Reims. « Le travail paye. Une victoire à l'extérieur contre un concurrent direct, c'est top. C'est très positif pour le maintien », s'est réjoui le meilleur Palois, Petr Cornelie (25 points, 5/5 à 3 points) sur TCL.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles