La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 422,22
    -182,81 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Baromètre France générosités: plus de dons, moins de donateurs en 2021

L’effet Covid-19 est toujours là en 2021. Selon le baromètre France générosités, qui fédère 129 associations et fondations, les dons sont en progression de 4,5 % d'après les informations du Parisien.

"Un chiffre qui témoigne de la confiance accordée par les Français aux associations et aux fondations pour répondre notamment aux besoins exceptionnels générés par les conséquences de la crise". Avec des dons en progression de 4,5% en 2021 selon le baromètre de France générosités révélé par Le Parisien, le syndicat professionnel se réjouit. Il fédère les bilans de 56 associations et fondations de tous horizons: d’Amnesty International à Greenpeace en passant par le Secours catholique ou la Ligue contre le cancer. Après une année 2020 record, la fin de la phase aiguë de l’épidémie de Covid-19 ne freine pas la générosité des Français.

Hausse du prélèvement automatique

En 2021, 40% des montants des dons reçus par les associations et fondations sont faits par prélèvement automatique, contre 34 % en 2012. Ces dons ont connu une croissance de plus de 8% entre 2020 et 2021.

Fait marquant, le montant moyen des dons a augmenté de 6,4% sur les paiements en chèque, soit 81 €. Les dons en ligne ont quant à eux augmenté de 3,7%, ceux par prélèvement automatique de 2 %. Ils ont ainsi atteint respectivement 133€ en moyenne et 149€.

Des donateurs moins nombreux

Derrière ces chiffres rassurants se cache pourtant une triste réalité. Les donateurs présents sont plus généreux, mais ils peinent à se renouveler. Entre 2011 et 2021, le nombre de philanthropes a chuté de 9%. "Il faut faire entrer le don dans le quotidien des Français, et cela passe, par exemple, par l’éducation à la générosité", explique au Parisien Nolwenn Poupon, directrice des études et de la communication chez France Générosités.

"14% des personnes disent ne pas savoir à qui donner", constate-t-elle. Pour aider les hésitants, France Générosités a lancé la plateforme Infodon.fr qui renseigne sur toutes les formes de générosité et met en relation les futurs donateurs et les associations et fondations.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

VIDÉO - Dons, accueil : l'aide humanitaire reste cruciale pour des millions d'Ukrainiens

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles