La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 222,84
    -256,76 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    14 129,98
    +60,56 (+0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2124
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 065,24
    +1 962,46 (+6,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 002,01
    +33,16 (+3,42 %)
     
  • S&P 500

    4 235,59
    -11,85 (-0,28 %)
     

Barack Obama aurait traité Donald Trump de 'connard corrompu', selon un nouveau livre

·1 min de lecture

Après avoir quitté ses fonctions en 2017, le président Barack Obama, connu pour sa nature affable, ne s'est globalement pas exprimé contre son successeur Donald Trump. Mais à l'approche de la campagne présidentielle de 2020, les gants ont été retirés. Avec Joe Biden dans les affres d'une campagne visant à déloger un président sortant, Barack Obama a fait plusieurs apparitions très médiatisées pour son ancien vice-président, où il a critiqué Donald Trump.

Il a également émis de nombreuses critiques virulentes à l'encontre du président sortant en coulisses, selon "Battle for the Soul : Inside the Democrats' Campaigns to Defeat Donald Trump", un nouveau livre paru aux États-Unis et signé Edward-Isaac Dovere, rédacteur pour The Atlantic. The Guardian a publié mercredi des extraits de cet ouvrage, dont la sortie est prévue la semaine prochaine.

À lire aussi — La fortune des Obama s'élève à 70M$, voici comment ils gagnent et dépensent leur argent

Selon le média britannique, le livre indique que, lors de conversations avec des donateurs et des conseillers politiques, Barack Obama a qualifié Donald Trump de "corrompu", de "fou", de "porc raciste et sexiste" et de "fou furieux". Ces informations sur les commentaires de Barack Obama sur Donald Trump sont susceptibles de susciter une forte réaction de la part de l'ancien président américain.

Donald Trump entretient depuis longtemps une relation antagoniste avec Barack Obama. Il a notamment promu la théorie du complot sur son lieu de naissance, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Evincé de Twitter et Facebook, Donald Trump lance son propre blog
Le conseil de surveillance de Facebook valide la suspension du compte de Donald Trump
L'insécurité alimentaire a encore progressé en 2020, touchant 155 millions de personnes dans le monde
Un premier feu vert pour le 'pass sanitaire' prévu pour les rassemblements supérieurs à 1 000 personnes
Les 8 pays européens les plus responsables de la déforestation dans le monde