Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 727,50
    +204,22 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,08
    -6,76 (-0,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Barème kilométrique 2023 : n'attendez pas de coup de pouce comme en 2022

Un conducteur mange un sandwich au volant - © thodonal - stock.adobe.com
Un conducteur mange un sandwich au volant - © thodonal - stock.adobe.com

Vous souvenez-vous que, voici un peu plus d'un an, le barème fiscal permettant de déduire vos frais kilométriques si vous optez pour la déclaration des frais réels a été revalorisé de 10% ? Un coup de pouce fiscal pour 2,5 millions de foyers, avec une économie de 150 euros en moyenne, à en croire les estimations livrées alors par le gouvernement. Déjà une autre époque : Jean Castex était Premier ministre, la campagne présidentielle commençait, et la guerre en Ukraine n'avait pas encore éclatée...

Depuis, les prix de l'essence et du diesel ont joué au yoyo mais le coût du carburant reste à un niveau très élevé. Entre temps, courant 2022, le gouvernement a mis en place une remise exceptionnelle sur les prix à la pompe, puis désormais une prime carburant de 100 euros pour les foyers modestes qui utilisent quotidiennent ou régulièrement un véhicule pour aller travailler.

La barème actuel « permet » déjà de « compenser plus que les coûts de transport auxquels les salariés sont exposés »

PUBLICITÉ

Pour faire face à des prix toujours très hauts, le gouvernement va-t-il à nouveau faire un geste sur le barème kilométrique de l'impôt sur le revenu ? Ou, pour reprendre précisément la question que la députée LR Valérie Bazin-Malgras a transmis à Bercy fin 2022 : « Le gouvernement [va-t-il] mettre en place l'indexation de ce barème sur les prix du carburant, comme cela avait déjà été envisagé, en 2022 » ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Réforme des retraites : pourquoi votre relevé de carrière peut vous éviter de futures erreurs et oublis
- Impôts : dois-je déclarer les cryptomonnaies que mon enfant a acheté ?
- Livret d'épargne : voici comment profiter des meilleurs taux boostés